Le gouvernement doit présenter ce jeudi les chiffres du chômage pour le mois de novembre. Sans grande surprise, une nouvelle hausse consécutive devrait être annoncée.

La dégradation de l’emploi devrait se poursuivre. Alors que les chiffres des inscrits à Pôle emploi en novembre devraient être dévoilés ce jeudi à 18 heures, le gouvernement s’attend d’ores et déjà à un 19e mois consécutif de hausse. François Hollande a en effet prévenu dès vendredi dernier que le chômage n’allait pas "cesser d’augmenter pendant un an".  De son côté, l’Institut national de la statistique (Insee) a annoncé un taux de chômage à 10,5% en France métropolitaine en juin prochain. Le chef de l’Etat prévoit pourtant de faire chuter ce taux d’ici la fin de l’année 21013. Fort de ces objectifs, le ministre du Travail Miche Sapin a rappelé mercredi  "ne pas être là pour faire de la comptabilité" mais "être là pour agir". Il s’en ensuite engagé à crée  "une mobilisation maximale de tous les outils" anti-chômage.

Michel Sapin lance "la bataille de l’emploi"

Publicité
Le ministre a par ailleurs indiqué que quelque 2.000 emploi d’avenir (sur un objectif de 100.000 en 2013), destinés aux jeunes pas ou peu qualifiés, avaient déjà été pourvus. Il a ensuite souligné que le contrat de génération serait le prochain texte débattu à l'Assemblée (à partir du 15 janvier), avant d’inviter syndicats et patronat - qui ont échoué à parvenir avant la fin de l'année à un accord sur la réforme du marché du travail, dernier front ouvert dans "la bataille de l'emploi" - à conclure lors de leur session prévue les 10 et 11 janvier.

Si le rythme accéléré observé depuis juillet se maintenait, le pic historique de janvier 1997 (3.205.000 chômeurs sans activité) serait dépassé d'ici à quelques mois.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :