Souvent associé au malheur voire à la mort, le chat noir n’a vraiment pas bonne réputation dans la société. Planet fait le point sur cette superstition qui déclenche la haine. 

"Il y a encore des gens qui refusent d'adopter des chats noirs, sous prétexte qu'ils porteraient malheur", expliquait il y a peu Murielle Normand, responsable du refuge SPA à Quimper, à France Bleu.  L’histoire veut que ce soit le chat noir et non d’une autre couleur, qui soit associé au malheur, à la mort, voire même au diable.

L'animal doit sa mauvaise réputation à la sorcellerie. Les chats noirs étaient vus comme les principaux compagnons des sorcières au Moyen-Âge au point que le Pape Grégoire IX, déclarera même qu'ils sont "l'incarnation du diable", indique MademoizelleDurant des siècles, ils seront perçus comme des animaux affreux et sont souvent brûlés vifs.

Cette croyance a par ailleurs été parfois encouragée par d'autres événements : Napoléon aurait ainsi croisé un chat noir avant sa défaite contre les Anglais lors de la bataille de Waterloo, en 1815, précise le site féminin.

Le chat noir a besoin de sa journée

Si aujourd'hui encore, de nombreuses théories comme : "Croiser un chat noir tôt le matin est de mauvais augures pour la journée" ou bien "Rencontrer un chat noir le premier jour de l’année annonce 365 jours de malheur" existent, le chat noir n'a pas le même statut dans toutes les sociétés. Nos voisins Anglais, eux, considèrent que les chats noirs peuvent porter bonheur, comme l’explique France Bleu.

Avant eux, les egyptiens considéraient le chat, et donc le chat noir aussi, comme un animal sacré. 

Publicité
Pour remédier à cette peur irrationnelle du chat noir, la journée internationale du chat noir a été décrété le 17 août, dans l’espoir de montrer que, malgré leur couleur, ils sont tout simplement des chats commes les autres. 

En vidéo sur le même thème : La surprenante superstition de Damien Ott, l’entraîneur d’Avranches

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité