"C'est reparti !", le premier numéro de Charlie Hebdo depuis "Tout est pardonné" sortira ce mercredi. Atteindra-t-il le record de ventes du précédent ?

"C'est reparti !". Voici le titre du prochain numéro du journal satirique. Ce mercredi 25 février, le dernier Charlie Hebdo sera tiré à 2,5 millions d'exemplaires. Un compromis entre les modestes ventes pré-attentats et le phénomène qui leur a suivi. Mais ce numéro s'arrachera-t-il autant que celui dit "des survivants" ?

Des soutiens vigoureux

Ce n'est un secret pour personne, les attaques perpétrées contre la rédaction de Charlie Hebdo ont suscité l'émoi chez les Français. Un émoi qui s'est traduit par une ruée dans les kiosques il y a un mois et demi. Si la fièvre acheteuse ne sera cette fois-ci sans doute pas aussi importante, le journal peut malgré tout compter sur de nombreux soutiens. En témoignent les manifestations et lieux de recueil qui se sont organisés depuis le 7 janvier. Un "mémorial" pour Charlie Hebdo a d'ailleurs vu le jour place de la République à Paris depuis la marche républicaine du 11 janvier.

A lire aussi - Paris : comment la place de la République s'est muée en mémorial des attentats

Le journal satirique peut également compter sur ses nouveaux abonnés. Celui qui en comptait 10 000 avant les attentats de Paris en dénombre aujourd'hui 200 000. Autant de journaux qui sont certains d'être écoulés. D'un autre côté, s'ils constituaient un soutien sans faille à la rédaction, les étrangers n'achèteront pas forcément l'hebdomadaire, barrière de la langue oblige.

Attention au ras-le-bol

Trop ? C'est peut-être le revers de la médaille d'un succès inattendu. Finalement, peut-être que les Français se sont lassés de cet "après-Charlie". En témoigne le sondage réalisé par Le Parisien auquel il est toujours temps de répondre. "Allez-vous acheter le nouveau Charlie Hebdo ?", interroge le média, ce à quoi 76% des internautes répondent "non". Un sondage à prendre avec des pincettes mais qui traduit malgré tout l'essoufflement des soutiens à Charlie Hedbo. Par ailleurs, et même s'ils ne sont qu'une poignée d'individus, Le Figaro rappelle que le "mémorial" improvisé place de la République a été saccagé à plusieurs reprises.

A lire aussi - "C'est reparti !" : les coulisses du prochain numéro de Charlie Hebdo

Une rédaction nouvelle, mais fidèle

Publicité
Malgré tout, les lecteurs peuvent compter sur Charlie Hebdo pour continuer sur sa lancée. Si la rédaction a perdu beaucoup de ses grandes plumes, des dessinateurs comme Riss ou Luz continueront de faire vivre l'esprit du journal satirique. Pour palier aux pertes de ce début d'année, deux nouveaux caricaturistes ont rejoint l'équipe. Des nouvelles têtes qui seront, comme les anciennes, à claques.

Vidéo sur le même thème - Une expo dédiée à charlie Hebdo