Mercredi soir, Jean-Pierre Pernaut a violemment répondu à un internaute sur Twitter. Ce dernier voulait plaisanter sur le contenu du journal de 13 heures, consacré à l’attentat de Charlie Hebdo.

Si Jean-Pierre Pernaut n'a pas su retenir ses larmes mercredi, il n’a pas non plus su garder son sang-froid sur Twitter après qu’un internaute a plaisanté sur l’absence de reportage sur les soldes dans le journal de 13 heures, a rapporté Le Figaro. En effet, le présentateur de TF1 a eu la délicate tâche, comme l’ensemble de ses confrères sur les autres chaînes, d’ouvrir son bulletin d’informations sur le tragique événement qui avait eu lieu deux heures plus tôt. Au vu de la gravité de la situation, la rédaction de TF1 a décidé de bouleverser le programme afin de consacrer une édition spéciale à l’attentat, et par conséquent d’annuler la diffusion de certains sujets.

"Vas te faire foutre"

Cet internaute ne s’attendait sans doute pas à une telle réponse de la part du présentateur ! "Vas te faire foutre" : c’est ce qu’a lancé Jean-Pierre Pernaut, excédé et peu enclin à rire en cette triste journée. Le principal intéressé, dit "Tweet_Mann", s’est empressé de se défendre en répondant : "Eux même riaient de choses graves ! Et le disait qu’il le fallait ! C’est pas pour autant que je suis pas toucher #PasSympas", suivi d’un second message : "C’était pas méchant :-( moi qui vous adore sa fait "mal" :-( " (l’orthographe initial a été respecté, ndlr).

Publicité
Si de nombreuses personnalités auraient certainement supprimé un tel tweet, Jean-Pierre Pernaut semble assumer. "Désolé mais un jour comme celui-là, les plaisanteries vaseuses ne méritent que ça", a conclu le journaliste sur Twitter.

Les internautes du réseau social, surpris par la réaction peu habituelle du présentateur, ont retweeté le message d’insulte plus de 50 000 fois.

Vidéo sur le même thème : Les larmes de Jean-Pierre Pernaut à la suite de l'attentat

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité