La dernière Une de Charlie Hebdo était consacrée aux attentats de Bruxelles. L’humour, particulièrement noir de ce numéro, crée une nouvelle fois la polémique.

©Capture d'écran Une Charlie Hebdo

Une semaine après les attentats de Bruxelles, la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo a dévoilé la Une de son nouveau numéro, mardi.

Comme à son habitude, le média a créé la polémique en caricaturant les attaques en Belgique qui ont fait 35 morts.

A lire aussi- Attentats : le numéro spécial de Charlie Hebdo fait déjà sensation

Sur la couverture, on y voit le chanteur belge Stromae accompagné des paroles de l’une de ses chansons  "Papa où t'es", sur fond de drapeau de la Belgique. Autour de lui, des membres arrachés, et ces réponses dans des bulles, "ici", là" et "et là aussi". 

Publicité
Un dessin signé Riss -le patron de l’hebdo-, qui est loin d’être approuvé à l’unanimité sur les réseaux sociaux, mais qui trouve quand même quelques défenseurs, notamment parmi les dessinateurs.

Vidéo sur le même thème : Caroline Fourest: "Charlie Hebdo est un journal anticlérical" 

Publicité