Le divorce politique entre la porte-parole de l'UDI et l'ex-président est largement consommé, mais la rumeur de leur prétendue liaison persiste. La politicienne est revenue sur cette affaire sulfureuse.

Autrefois l'un de ses plus fervents soutiens, aujourd'hui éloignée d'un politicien qui, déplore-t-elle, "a changé d'idées", Chantal Jouanno n'est plus l'alliée de Nicolas Sarkozy. La porte-parole de l'UDI a déploré dans Gala que le candidat à la présidentielle rejette dans son programme "l'environnement, dont il dit que ce n'est pas un sujet important".

Chantal Jouanno a notamment été ministre des Sports de l'ex-président, à l'époque où ce dernier filait déjà le parfait amour avec sa dulcinée, Carla Bruni. Et pourtant, une rumeur s'est répandue selon laquelle, à cette époque, l'ancienne championne de karaté et Nicolas Sarkozy étaient amants !

À lire aussi – Le livre de Chantal Jouanno ne se vend pas mais il fait rire

Une affaire "ridicule" qui reste

Chantal Jouanno est revenue sur cette affaire de coucherie, selon elle "assez ridicule". Elle a admis ne s'en être "jamais totalement" remise, avant d'ajouter avec amertume qu'"une rumeur, ça perdure parce qu'il y a toujours quelqu'un pour dire : 'Il n'y a jamais de fumée sans feu'".

Publicité
Pour la primaire de la droite et du centre, elle insiste encore sur sa séparation politique avec l'ancien chef de l'État. Son parrainage est d'ailleurs allé à Nathalie Kosciusko-Morizet, qu'elle a choisie par amitié, mais aussi en voyant "qu'il n'y a(vait) pas de femme à la primaire" hormis elle.

Vidéo sur le même thème – "Maîtresse de Nicolas Sarkozy" ? Chantal Jouanno revient sur la rumeur

Publicité