A Chambéry (Savoie), un jeune handicapé qui ne pouvait pas accéder à son véhicule à cause d’une voiture de police mal garée a filmé l'altercation qu’il a eue avec l’agent en cause. 

Alors qu’il sortait du centre commercial où il a l’habitude de faire ses courses à Chambéry (Savoie), François, un jeune homme se déplaçant en fauteuil roulant depuis 5 ans, a eu la désagréable surprise de ne pas pouvoir accéder à son véhicule. Pourtant garée sur une place réservée aux personnes handicapée et donc normalement accessible, sa voiture était hors de sa portée à cause d’un véhicule de police qui empiétait sur la ligne blanche. Coincé sur le parking, le jeune homme a donc dû attendre que le conducteur du véhicule revienne pour pouvoir regagner le sien.

La mauvaise foi du policierC’est finalement après une demi-heure d’attente et de nombreux coups de fils passés au commissariat, que l’agent est arrivé. "Si je suis là, ce n'est pas pour mon plaisir c'est pour le travail. C'est pour votre sécurité aussi", lui a-t-il alors déclaré comme explication à son mauvais stationnement, avant d’ajouter qu’il ne s’agit pas d’un stationnement réservé aux handicapés, malgré le panneau qui l’indique. Là, le ton de la discussion est monté d’un cran. Le policier aurait même coupé la parole à François pour lui dire "râlez, ça vous occupera". Et si l’altercation s’est finalement terminée et que chacun des protagonistes a pu repartir à bord de son véhicule, l’affaire ne s’est pas arrêtée là pour autant.

Publicité
François avait tout enregistréEn effet, alors que le jeune handicapé avait filmé toute la scène avec son téléphone portable, il a ensuite mis la vidéo en ligne sur Internet pour dénoncer ce qu’il appelle "l’incivilité d’un fonctionnaire de police".  Visionnée plus de 400 000 fois en l’espace de quelques jours, la vidéo est rapidement remontée aux oreilles de la police départementale laquelle a, selon les informations du Dauphine Libéré, présenté ses excuses à François et programmé une rencontre entre lui et le policier en cause.

La vidéo mise en ligne par François :