Samuel Leighton-Dore, un Australien de 25 ans, souhaitait avoir un enfant biologique avec son compagnon. La solution ? Utiliser les ovules de sa soeur.

Samuel Leighton-Dore et Bradley Tennant, deux Australiens habitant à Sydney, veulent avoir un enfant. Malgré les miracles que la science permet, il serait cependant impossible à leur progéniture d'avoir les gènes de ses deux papas. C'est compter sans Bronte Leighton-Dore, la soeur de Samuel, qui a accepté de faire don de ses ovules au couple.

Fécondés in vitro avec le sperme de Bradley, ils donneront naissance à un bébé portant les chromosomes des deux familles. "C'est la seule manière dont mon partenaire et moi partagerons une connexion biologique avec notre futur enfant", a expliqué Samuel au Mirror.

À lire aussi – La France autorise le transfert du sperme d’un homme décédé pour que sa femme soit inséminée

Marraine ou maman ?

Selon Samuel, "si toutes les parties concernées sont motivées et heureuses de le faire, il faut le faire". L'écrivain a reçu de nombreuses insultes de la part d'internautes qui se sont contentés de "lire les gros titres plutôt que l'histoire entière", mais sa famille le soutient.

Publicité
Quel sera le statut de sa soeur pour l'enfant à naître ? Selon le Mirror, Samuel et Bradley ne la présenteront pas comme la "maman", mais songent à l'appeler "marraine la bonne fée". Le frère et la soeur, qui évoquent ce sujet depuis des années, ont encore le temps de réfléchir. Si les trois protagonistes sont motivés, il faut encore trouver l'argent nécessaire aux opérations... Et quelqu'un pour porter le bébé.

Vidéo sur le même thème – La PMA n'est pas un "obstacle" à l'adoption

Publicité