François Hollande et ses ministres se disent être des gens "normaux". Exit le "bling-bling" de l'ère Sarkozy. Adieu les Rolex ! L'heure est aux Swatch, comme le révèle le site du magazine Challenges. Pourtant, beaucoup de membres du gouvernement possèdent des montres de luxe, même s'ils préfèrent les cacher. Révélations. 

Vous vous souvenez des montres de luxe de Nicolas Sarkozy ? L'ancien président était connu pour raffoler des modèles de grands horlogers. Jacques Séguéla avait d'ailleurs déclaré à ce sujet que "si à 50 ans on a pas une Rolex on a quand même raté sa vie". Une phrase qui avait marqué, voire choqué. 

Aujourd'hui, François Hollande se présente comme un président "normal", s'employant à gommer tout côté "bling-bling". Y compris pour les montres ! 

Adieu la présidence Rolex, bonjour la présidence Swatch ! 

Pourtant, comme le révèle le site Challenges, la gauche compte aussi son lot d'amateurs de montres de luxe mais ces derniers se cachent derrières des modèles beaucoup plus modestes. Des Swatch, plus précisément. Des montres "normales" pour un gouvernement "normal", en somme.

Jérôme Cahuzac : huit montres, 100 0000 euros  

Le site relate la mésaventure de Jérôme Cahuzac. Le ministre du Budget a été victime d'un cambriolage à son domicile situé dans le 16e arrondissement de Paris au début du mois d'octobre et a donc déclaré la valeur des objets qui lui ont été volés. Selon Le Parisien, huit montres de luxe des marques Rolex, Jaeger-Lecoultre, Boucheron, Chaumet et Breitling lui ont été dérobées, soit une valeur totale de près de 100 000 euros. L'entourage du ministre souligne toutefois qu'il s'agit surtout là de "valeur sentimentale" et de cadeaux. 

Ces politiques de gauche amateurs de montres haut de gamme

Challenges cite également "les caprices horlogers de Julien Dray" qui aurait dépensé des "centaines de milliers d'euros" en montres haut de gamme, mais aussi Pierre Moscovici. Le ministre des Finances avait déclaré à l'Express qu'il avait porté sa première Rolex à 23 ans, lorsqu'il a été diplômé de Sciences Po. 

D'autres noms sont également évoqués, Laurent Fabius, Hubert Védrine, Jack Lang et Dominique Strauss-Kahn qui possèderait des modèles de chez Patek, Rolex et Cartier. Lionel Jospin aurait, lui, une Reverso de la marque Jaeger-Lecoultre.

Publicité
Mais en période de crise, se pavaner avec une montre à plusieurs dizaines de milliers d'euros au poignet n'étant pas du meilleur goût, la plupart de ces hommes politiques (le président inclus !) préfèrent se cacher des modèles moins luxueux.

 

   

  

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité