Le fameux papier hygiènique Lotus au rouleau jetable directement dans les toilettes est pointé par la mairie de Paris. Ce dernier compliquerait l’assainissement de l’eau de la capitale.

Depuis maintenant trois mois, le papier de toilette Lotus au rouleau jetable directement dans la cuvette des WC fait un tabac. Or, l’adjoint à la mairie de Paris chargé de la propreté, Mao Peninou, s'est plaint auprès du Parisien ce jeudi des dégâts provoqués par ces rouleaux dits biodégradables. "C'est un exemple criant d'une innovation technologique présentée comme positive alors qu'elle ne l'est pas du tout", a-t-il ainsi déploré.

• Lire aussi : Vivre sans papier toilette : ce que la dernière tendance écolo change au quotidien de ses adeptes

Le réseau d’assainissement des eaux pollué

Selon l’adjoint, ces rouleaux encrasseraient le réseau d’assainissement de la capitale et compliqueraient le travail des stations d'épurations. "Même si le rouleau se décompose, il vient salir l'eau, provoque des dépôts et vient encrasser nos usines de traitement d'eau", a dénoncé l’élu. Lors de sa visite des égouts de Paris, Mao Peninou a été scandalisé par la saleté du réseau ainsi que celle de l’eau. Une clarification s’impose donc à ses yeux. Il tient à rappeler que "tout ce qui encourage à jeter des choses dans la cuvette est mauvais. D'autant que, si on le met dans le bac jaune, on sait parfaitement recycler ce tube en carton".

Publicité
Contacté par Le Parisien, la société SCA Hygiène Product, maison-mère de Lotus, a nié en bloc les arguments de l’élu tout en certifiant "l’impact neutre pour l’environnement d’Aqua Tube, que celui-ci soit recyclé, composté ou jeté dans les toilettes".

A voir sur ce thème : voici le chat qui déroule votre papier de toilette