Il ne fait pas bon s’appeler (presque) comme un site pour adultes. Les Jacky Michel du Pays de la Loire sont bien placés pour en parler puisqu’ils vivent un enfer depuis la popularisation du site amateur.

"On dit merci qui ? Merci Jacquie et Michel !". Le fameux slogan du site pornographique amateur ne fait pas que des heureux.

Depuis que ce dernier est devenu très populaire, certains habitants du Pays de la Loire (région où les propriétaires du site habitent) subissent un harcèlement bien particulier, rapporte 20 Minutes.

A lire aussi- Quand des homonymes de ministres racontent leur quotidien...

En effet, les Jacky Michel présents dans l’annuaire reçoivent des coups de téléphones réguliers concernant le site pornographique. "Certaines semaines, on a reçu plusieurs coups de fil par nuit, explique la femme d’un Jacky Michel. Quand c’est moi qui décroche, ils sont mal tombés, croyez-moi !".

"Je veux bien des godes. J’ai envie de baiser"

Un autre Jacky explique qu’en général, il s’agit de "gens bourrés" qui font des plaisanteries du genre : "Je veux bien des godes. J’ai envie de baiser. Ou encore, c’est possible de tourner un film de cul ?".

"Une fois, j’ai même eu une femme au téléphone qui me demandait le remboursement d’une vidéo qu’elle avait achetée sur le site, poursuit la femme de Jacky. Tout simplement car elle ne marchait pas. On nous prend sérieusement pour le site."

A lire aussiHumiliations, mauvaises blagues : un homonyme d’Eric Zemmour raconte son calvaire

Ennuyeux, mais parfois amusant

Publicité
Plutôt que de changer de noms, les Jacky Michel pensent plutôt se mettre sur liste rouge. Mais quelque part, l’affaire est amusante. "On ne va pas en pleurer non plus, relativise la femme de Jacky. Les gens nous en parlent souvent. On connaît grâce à nos petits-enfants qui nous ont expliqué ce que c’était. Et puis, notre petite fille de 13 ans s’amuse même à dire que son grand-père, c’est le responsable du site… ". Quelle fierté familiale.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité