Ce lundi, s'est ouvert le procès en appel de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, pour le meurtre de la petite Fiona, disparue en 2013. A cette occasion, retour sur ces assassinats d'enfants qui ont marqué l'opinion. 

L'affaire Grégory Villemin 

Grégory Villemin, alors âgé de 4 ans, est retrouvé mort le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne (Vosges). Plus de 30 ans après les faits, l'identité du/des assassins n'est pas encore connue. Aujourd'hui, la plupart des protagonistes sont toujours en vie. En juin 2017, la grande-tante et le grand-oncle de Grégory, Jacqueline et Marcel Jacob, sont écroués et mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivie de mort".

Publicité
Ils sont ensuite relâchés et placés sous contrôle judiciaire. Le 28 juin 2017, Murielle Bolle est incarcérée à titre conservatoire et mise en examen pour "enlèvement de mineur de 15 ans suivi de mort". Elle est, à son tour, remise en liberté sous contrôle judiciaire. Suite à la réouverture du dossier, le premier juge de l'affaire, Jean-Michel Lambert, se donne la mort dans son appartement du Mans (Sarthe) en juillet 2017. L'homme avait été très critiqué sur sa gestion du dossier. 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité