Âgé de 30 ans, Moussa Coulibaly était connu des services de police pour "prosélytisme agressif". Portrait.

Mais qui est Moussa Coulibaly ? Ce trentenaire homonyme du terroriste de l’Hyper Cacher qui a agressé à l’arme blanche mardi trois militaires devant un centre communautaire juif à Nice ? Originaire de la région parisienne, l’homme est né à Mantes-la-Ville, dans les Yvelines. Ce dernier y a toujours son logement situé à Val Fourré, un quartier sensible de la ville. Entre 2006 et 2011, Moussa Coulibaly a été impliqué dans plusieurs affaires et condamné six fois pour des faits de droit commun (vol, outrage, stupéfiant etc.). Il n’est jamais passé par la case prison.

A lire aussi - Dix jours avant les attentats, Amédy Coulibaly avait été contrôlé "par hasard" puis signalé à l'antiterrorisme

En revanche, l’homme faisait l’objet d’une surveillance de la DGSI pour s’être fait refoulé par les autorités turques la semaine. Moussa Coulibaly est passé par la Corse mercredi 28 janvier et avait pris un aller simple pour la Turquie. C’est là que la police aux frontières (PAF), l’a signalé aux services turcs qui eux, l’ont bloqué à son arrivée à l’aéroport.

Dans le collimateur des services de renseignement, le trentenaire était connu depuis la mi-décembre pour "prosélytisme agressif" rapporte l’AFP. Le jeune homme prêchait alors dans une salle de sport des Yvelines. C’est pour cette raison que l’auteur présumé de l’agression a été entendu par la DGSI dès son retour forcé de Turquie.

Moussa Coulibaly a donc été auditionné par la DGSI dans le cadre d’un entretien administratif. Comme aucune charge ne pesait contre lui (il n’a commis aucune infraction), il n’a pu être placé en garde à vue. Le manque d’éléments concrets et d’indices compromettants a empêché les agents du renseignement intérieur d’aller plus loin.

Publicité
L’homme n’a aucun lien avec Amédy Coulibaly ont fait savoir les enquêteurs rappelant que ce nom était très répandu en Afrique de l’Ouest. Interrogée, sa famille explique qu’il présentait un profil "normal", décrivant un homme gentil et timide.

Vidéo sur le même thème - Agression de militaires à Nice : une responsable SGP Police apporte des précisions