Mardi, l'émission "Cash Investigation" était consacrée à l'industrie du bois et à l'enseigne suédoise IKEA. Les révélations sur leurs pratiques douteuses ont scandalisé les internautes.

Un coup de massue pour Ikea. Mardi, sur France 2, le magazine Cash Investigation proposait une nouvelle émission intitulée "Razzia sur le bois : les promesses en kit des géants du meuble". Elise Lucet et ses équipes d'investigation se sont penchées sur les pratiques douteuses des industries du bois qui fournissent les matériaux pour les meubles. Au coeur de leur enquête, l'entreprise suédoise Ikea, spécialisée dans la vente de meubles en kit.

Les révélations sont surprenantes. Le magazine d'investigation explique ainsi au fil de l'émission comment les industries du bois et leurs sous-traitants ravagent les forêts en Amazonie, font les coupes sauvages en Roumanie ou encore brûlent des hectares de forêt mal exploités en Indonésie. Elise Lucet s'est également intéressée aux labels verts accordés aux entreprises, censés garantir une exploitation forestiaire responsable, alors que dans les faits, elles font une véritable "razzia sur le bois".

Les internautes appellent au boycott

Les réactions sur les réseaux sociaux ont été immédiates. Les internautes ont été choqué par la découverte des pratiques d'Ikea, très peu respectueuses de l'environnement.

Publicité
Pour dénoncer cela, les appels au boycott de le marque aux meubles en kit se sont multipliés sur Twitter, en même temps que des messages de soutien et de remerciement à Elise Lucet et aux équipes du magazine d'investigation pour avoir révélé les dessous des pratiques des industries du bois.

En vidéo sur le même thème - Ikea : le secret du géant suédois

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité