La Cour des comptes vient de pointer du doigt le coût du site internet consacré à Carla Bruni et sa fondation entre 2011 et 2012, dont la facture s’élève à 410 000 euros, une somme financée par l’Etat. Une pétition circule aujourd’hui pour que l’ex-Première dame rembourse cet argent.

Le dernier rapport de la Cour des comptes a pointé du doigt les dépenses réalisées par l’Etat pour sa cellule internet, avec en ligne de mire le site web consacré à Carla Bruni et sa fondation. Le coût, qui s’élève à 410 000 euros entre 2011 et 2012, a été pris en charge sur le budget de l’Etat. Des dépenses, à l’heure où les finances publiques sont dans le rouge, qui n’ont pas manqué de créer la polémique. Des internautes ont donc lancé une pétition, dans  laquelle ils demandent que Carla Bruni rembourse cet argent.

Le même site pour 10 000 eurosC’est un certain Nicolas Bouquet, connu sous le pseudonyme de @supermegaridin sur Twitter, qui en serait l’auteur, rapporte Le Lab d’Europe 1. Pour celui qui indique être développeur de sites internet, les sommes engagées pour le site de l’ancienne Première dame ne sont pas justifiées. « Ce qui coûte cher, lorsqu’on construit un site, c’est son développement, son design, ou encore sa maintenance et sa sécurisation. Mais rien de tout ça dans le site de Madame Bruni. Ce site aurait pu être fait par n’importe qui pour moins de 10 000 euros » assure-t-il.

Publicité
Déjà plus de 50 000 signaturesLe ton prend ensuite un tour plus politique. « Nous ne sommes pas les porte-monnaie » de nos élus : nous payons des impôts pour la communauté, pas pour satisfaire les besoins luxueux de ceux-ci ou de leurs proches » ajoute-t-il. Plus de 50 000 personnes ont déjà signé. De son côté, la Fondation Carla-Bruni a précisé dans un communiqué publié sur son site web que les contenus n’ont pas été financés par l’Etat, mais par la Fondation elle-même.