A part les jours de défilés, Karl Lagerfeld ne fait pas forcément dans la dentelle, surtout quand on se risque à lui demander son avis sur tel ou tel sujet. Il y a quelques jours, le couturier était visiblement très en forme : Michelle Obama, Carla Bruni, Valérie Trierweiler… Tout le monde en a pris pour son grade !

Karl Lagerfeld aime bien tailler des costards, ça tombe bien c’est son métier. De la chanteuse Adele qui « est un peu trop grosse », à Pippa Middleton qui « devrait se contenter de se montrer de dos », le couturier n’épargne personne. Invité du Petit Journal sur Canal+ le 21 janvier dernier, Karl Lagerfeld a encore frappé. Et tout le monde en a pris pour son grade. A commencer par Michelle Obama qui a récemment opté pour une frange. Après Angela Merkel qui n’est pas « facile à habiller » et devrait revoir ses pantalons « mal coupés », c’est la première dame américaine qui a fait les frais de son sens aiguisé de la critique.

Publicité
« Je ne comprends pas ce changement de coiffure. J'adore Mme Obama, mais la frange, ce n'est pas une bonne idée... » a-t-il estimé alors que des photos de la première dame américaine défilaient à l’écran. « Il y a une speakerine de LCI qui a cette coiffure. Franchement, ça ne lui va pas, ce n'est pas bien ». Ceci étant dit, Karl Lagerfeld, très en forme, ne s’est pas arrêté là. A la question pourquoi Valérie Trierweiler n’était pas à son dernier défilé (la première dame était assise au premier rang du défilé Saint Laurent au printemps dernier), le directeur artistique de la maison Chanel a tout simplement répondu : « Parce qu’on ne l’avait pas invitée ». Mais Carla Bruni qui prit le plus cher. L’ancien top, qui a défilé des dizaines de fois pour Chanel, n’était pas là non plus parce que les défilés « ce n’est pas un truc d’anciens combattants ». Aïe. Quant à Bernadette Chirac, qui elle était de la fête, c’est uniquement à la faveur de leur vieille amitié…

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité