Dans un entretien exclusif accordé à Vanity Fair Espagne, Carla Bruni a livré son expérience d'épouse de chef d'Etat, se montrant plus fragile que jamais. 

Carla Bruni s'est récemment confiée sur son rôle de Première dame de France lors d'une interview accordée à la version espagnole du magazine Vanity Fair comme le rapporte le site Non-Strop People.

Revenant sur son rôle de Première dame Carla Bruni s'est montrée très lucide. "Je ne regrette pas du tout ces jours. C'était extraordinaire, une grande expérience, mais comme tous les grands moments, cela devait se terminer", a-t-elle déclaré au magazine. A-t-elle été lassée par ce rôle?

Elle a ajouté que ce n'était pas une tâche facile à gérer au quotidien. "Par exemple, je n’étais pas autorisée à partir en tournée, en revanche je pouvais composer autant que je voulais.", a ajouté l'ancienne chanteuse qui a mis sa carrière entre paranthèse pour celle de son mari, Nicolas Sarkozy. 

A lire aussi : Donald Trump aurait demandé à Carla Bruni-Sarkozy de faire un test du VIH

Carla Bruni se confie sur son quotidien

Dans cette interview, l'ancien top revient également sur son quotidien. Elle apparaît plutôt fragile. Elle se dit notamment obsédée par le temps et avoue avoir peur de ne pas avoir assez de temps pour vivre. "Certaines personnes aiment acheter de belles choses. Pour moi, l'obsession est le temps. Je besoin de plus de temps. Pour retarder le moment de la mort".

Publicité
On l'a connu sous les feux des projecteurs, on la redécouvre aujourd'hui sous un regard un peu plus vulnérable. Carla Bruni a été mondialement connue en tant que chanteuse et mannequin mais aussi pour sa relation avec Nicolas Sarkozy. Elle a fait la Une des journaux du monde entier mais elle fait aussi passer le bonheur de son époux avant tout.

Elle ajoute qu'elle a beau être l'épouse d'un leader politique, elle est avant tout une femme engagée. Est-ce un moyen pour elle d'annoncer qu'elle ne souhaite pas retourner à l'Elysée ?

En vidéo sur le même thème : Comment Carla Bruni a rompu le lien entre Rachida Dati et Nicolas Sarkozy