L’ancienne Première dame se retrouve actuellement au cœur d’une polémique. En cause : un vol Paris-New York en première classe que lui aurait offert la compagnie aérienne Air France alors même que celle-ci impose actuellement un vaste plan d’économies à ses salariés.

Un cadeau que les syndicats ont du mal à digérer. Bénéficiant des privilèges allant de paire avec l’ancienne fonction présidentielle de son époux, Carla Bruni-Sarkozy s’est récemment vu offrir un billet d’avion aller-retour Paris-New York par Air France. Et alors que le montant de ce cadeau offert par la compagnie aérienne nationale française est "normalement de 11.000 euros" selon le syndicat SUD d’Air France, l’ex-Première dame n’aurait pas déboursé un centime puisque les taxes d’aéroport - estimées à 500 euros – ont été prises en charge par la compagnie. "Le PDG d’Air France sait toujours bien traiter ses amis", a ainsi ironisé le syndicat qui ne décolère pas et dénonce la gratuité accordées aux anciens chefs d’Etat et à leur conjoints alors même que la compagnie traverse une crise.

"Le problème c’est qu’on est plus sous la monarchie"

"Ce n’est pas la question individuelle de Carla Sarkozy, c’est juste que s’il y a des règles, il faudrait qu’elles soient communes, et le fait d’utiliser la compagnie pour ses amis ou les amis de ses amis, c’est crapuleux, surtout en ce moment (…) où on demande aux salariés de subir des reculs sociaux (blocage de salaires et des avancements, suppressions de postes (…) et où on nous fait croire que la situation est catastrophique », a vivement déploré Léon Crémieux, un représentant de SUD. Selon lui, « des hauts dirigeants d’Air France et des amis de ceux-ci continuent à considérer que la compagnie aérienne est un peu leur chose privée. Le problème c’est qu’on n’est plus sous la monarchie".

Publicité
De son côté, un porte-parole d’Air France a rappelé qu’il "est de tradition que les anciens présidents de la République et leur famille puissent bénéficier des facilités de transport dans la classe de réservation la plus élevée". Les anciens présidents de la République bénéficient effectivement de certains avantages après la durée de leur mandat. Parmi eux figurent, entre autres, des voyages gratuits, en classe élevée et à volonté sur Air France et la SNCF.

Regardez le clip de "Mon Raymond", l'un des derniers titres de Carla Bruni-Sarkozy:

 

 

Publicité