La caisse primaire d’ assurance maladie (CPAM) du Calvados aurait été victime d’une vaste escroquerie. Pendant plusieurs année, une infirmière lui aurait volé plus de 960 000 euros.

Cela fait plus d'un an que la police judiciaire de Caen a ouvert son enquête, soutenue par la gendarmerie régionale et la PJ de Rouen. Selon les enquêteurs, une infirmière travaillant en libéral aurait arnaqué plusieurs organismes sociaux dont l'assurance maladie, et à hauteur de 960 000 euros. Une somme astronomique qu'elle aurait récoltée, sur plusieurs années, en se faisant rembourser des soins qu'elle n'aurait jamais prodigués. "Pour en réaliser autant, il aurait fallu qu'une journée dure plusieurs dizaines d'heures", a fait valoir une source proche du dossier à Ouest France.

A lire aussi - Inquiétude autour d'une importante escroquerie aux voitures d'occasion

"Plus grande fraudeuse aux organismes sociaux du Calvados"

Publicité
C'est dans le coffre-fort d'une banque que l'argent a été découvert. Les 960 000 euros, retrouvés en espèces, étaient accompagnés de 4 lingots d'or d'une valeur d'environ 34 000 euros chacun. D'après le quotidien régional Ouest France, il s'agirait d'"argent liquide blanchi, qui aurait transité via des comptes à l’étranger pour mieux échapper au fisc". La justice a également découvert que grâce à ses nombreux remboursements, la sexagénaire a acquis plusieurs biens immobiliers. "Une petite quinzaine" d'appartements, précise le journal, qu'elle aurait loués sans jamais déclarer de revenus.

Accusée de fraude fiscale, l'infirmière devrait être jugée en correctionnel d'ici la fin de l'année.

Vidéo sur le même thème: La chasse à la fraude fiscale à rapporté 19 milliards en 2014