Alors qu’un bijoutier de Nice a été placé en garde à vue mercredi après le meurtre de l'un de ses braqueurs, plusieurs initiatives se mettent en place sur Internet pour défendre le commerçant.

© Capture d'écran de la page soutien Facebook

En l’espace de 48 heures, 300 000 personnes ont "liké" la page "Soutien au bijoutier de Nice" qui a été crée sur Facebook. Et le compteur continue de grimper. L’initiative a pour but de dédouaner le bijoutier, Stéphane Turk, de toute culpabilité concernant la mort de son braqueur. "Car la défense, ce n'est pas seulement au sujet de sa propre personne mais aussi pour son gagne-pain, ce qui fait vivre sa famille", écrivent les créateurs de la page Facebook. De nombreux internautes rejoignent cette avis : "Le bijoutier se défend et c'est lui qui morfle, la justice est vraiment mal faite! Moi je dis vive le bijoutier!!! Sérieux!", s'exclame Sarah Lou sur la page. Pour démontrer que le bijoutier a une bonne partie de la population française derrière lui, deux pétitions ont été crées. La première, "Soutien au bijoutier de Nice : se défendre n’est pas un crime !", est une pétition du collectif Ahura Basta qui lutte contre l’insécurité à Nice. Celle-ci a pour but d’être envoyée à la ministre de la Justice, au ministre de l’Intérieur ainsi qu’au maire de Nice, Christian Estrosi. "Signataires de cette pétition, nous apportons notre entier soutien au courageux bijoutier ayant abattu l'un de ses deux agresseurs le 11 septembre à Nice. Nous affirmons qu'en pareille situation, nous aurions agi de la même manière! C'est pourquoi nous considérons que la seule victime dans cette tragique affaire est ce commerçant attaqué par deux malfrats armés", écrivent en préambule les auteurs. Ce vendredi matin, la pétition avait recueilli 1066 signatures. La deuxième pétition, "Soutenir le bijoutier de Nice" du site mesOpinions.com, a rencontré un plus grand succès avec 17,292 signatures en deux jours.

Rappel des faits

Publicité
Mercredi matin, alors qu’il ouvrait sa boutique, Stéphane Turk a été attaqué par deux hommes armés. Les braqueurs l’ont contraint à ouvrir son coffre et ils se sont ensuite enfuis en scooter avec le butin. Le bijoutier, âgé de 67 ans, les a poursuivi avec son arme et a tiré sur le passager, mort des suites de ses blessures. L’affaire suit toujours son cours alors que la pression populaire augmente de jour en jour.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

40 commentaires

HONTE A LA JUSTICE DE NOTRE

Portrait de vivalaquintabrigada

 

HONTE A LA JUSTICE DE NOTRE PAYS : ce comerçant agé a ETE TABASSE par ce criminel et son complice  et encore il y a des ordures qui le défendent  ce commerçant travaillait pour qu'un criminel vienne le volé et le passer à tabac mais comment cette famille ose t elle se plaindre peut être que le criminel faisait bouillir la marmite donc toute la famille mafieuse est complice du criminel et peut être que son complice, il ne faudrait pas le chercher trop loin et cette famille ose se porter partie civile  pour ma part mon fils serait un crimlinel j'aurai la pudeur de fermer ma gueule mais de nos jours les criminels ont le soutien de Ministre,  de certains politicards et du monde du spectacle !

Votez pour ce commentaire: 

Bien sûr qu'il est toujours

Portrait de PILOU974

Bien sûr qu'il est toujours triste qu'une personne soit tuée ! Mais, il faut voire maintenant de quelle façon elle l'a été !  Si c' était le bijoutier, l'on aurait dit : encore une victime d'un braquage....   Mais là l'on dit un meurtre ? MOI JE DIS / "QUI LUI A DIT D'ALLER BRAQUER UNE BIJOUTERIE!"

Votez pour ce commentaire: 

Il faut faire conviance à la

Portrait de andeluse

Il faut faire conviance à la justice , bien qu'elle soit souvent inéfficace, mais si nous nous mettons à faire nous-mêmes les justiciers où irons-nous. Je regrette de le dire le bijoutier n'a pas agit en état de légitime défense puisque les malfaiteurs étaient en fuite.  

Votez pour ce commentaire: 

ANDALUZE : vous êtes complice

Portrait de vivalaquintabrigada

 

ANDALUZE : vous êtes complice du criminel qui a attaqué ce commerçant agé  vous oubliez de dire votre petit protégé et son complice l'ont passé à tabac ce commerçant à très bien fait puisque la Police ni la Justice ne peuvent pas nous protéger formons des milices d'auto défense armées ! CE COMMERCANT DEVRAI ETRE DECORE !

Votez pour ce commentaire: 

Le soutien à ce commerçant

Portrait de a.raf

Le soutien à ce commerçant doit avoisiner le million de signatures, semble-t-il. Nous pourrions former un parti.....

Votez pour ce commentaire: 

Moi, je lui décernerais la

Portrait de toto3847

Moi, je lui décernerais la légion d'honneur ! Il devrait en avoir plus comme lui.

Votez pour ce commentaire: 

si seulement on avait droit

Portrait de duel05

si seulement on avait droit de se servir d'une arme dans ces cas là .... les agresseurs EUX ont droit ! et en plus ils ne sont pas punis ou très peu ! mais quand un honnête homme se défend c'est la prison !!! ou va-t-on ?

Votez pour ce commentaire: 

Les pétitionnaires ont

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Les pétitionnaires ont vraiment une curieuse idée de la justice en France. Comment peuvent-ils imaginer que sous la pression, un juge d'instruction renoncera à poursuivre le bijoutier si, lui, estime qu'il n'y avait pas légitime défense ? La foule prétend-elle changer le Code Pénal ?Il ne faut pas tout mélanger. Il ne s'agit pas ici de la survie des bébés-phoques ou des baleines à bosse !!!

Votez pour ce commentaire: 

Je n'ai pas lu qu'il entrait

Portrait de a.raf

Je n'ai pas lu qu'il entrait dans les intentions de pétitionnaires de faire pression sur un juge, mais plutôt de faire pression sur les politiques afin qu'ils prennent leurs revendications en considération. En ce qui concerne les juges dont on sait l'idéologie politique d'une part en raison de leurs jugements irrespectueux des volontés du législateur ou de ce qui récemment a été dévoilé dans un de leurs locaux syndicaux, ils s'enferment et s'enfermeront toujours dans leur tour d'ivoire statutaire et idéologique, ce qui, pourquoi pas est peut être préférable à leur soumission aux mouvements populaires. Ce que nous pouvons exiger des juges, c'est qu'en vertu de la séparation constitutionnelle des pouvoirs (législatif, exécutif, judiciaire), ils respectent le pouvoir législatif et l'échelle des peines prévue par le législateur, irrespect qui avait conduit le précédent gouvernement à édicter le principe des peines plancher. Lorsque la loi prévoit qu'un individu risque de 2 à 5 ans d'emprisonnement, il n'a pas à être condamné à 6 mois avec sursis, c'est cela la séparation des pouvoirs : le pouvoir législatif fait les lois, le pouvoir exécutif est chargé de veiller à l'application des lois, le pouvoir judiciaire est chargé de sanctionner les manquements aux lois.OUI, la foule, c'est à dire le peuple en langage démocratique, prétend faire changer le code pénal par ses élus, c'est ainsi que cela se passe dans un pays démocratique, vous semblez croire que ce bon peuple ne peut s'exprimer que sur les bébés phoques ? vous ne semblez pas accoutumé à nos règles..... Les élus peuvent parfaitement ne pas entendre le message ou refuser, mais leur préoccupation essentielle étant la conservation de leur mandat et privilèges qui y sont attachés, ils recueilleront les fruits de leur action aux prochaines élections.

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité