Tâches sur les murs, nourriture par terre…  une propriétaire a eu la très mauvaise surprise de retrouver son appartement saccagé après l’avoir loué sur Airbnb en juin dernier. La locataire, âgée de 19 ans, a été placée en garde à vue lundi.

Elle devra payer des centaines d’euros de dégâts, sous peine d'être poursuivie devant la justice pour vol et dégradations d’un bien privé. Placée en garde à vue lundi, une jeune étudiante de 19 ans a reconnu avoir dégradé un appartement qu’elle avait loué pour une nuit sur Airbnb à Bordeaux, le 24 juin dernier.

A lire aussi - En images : ils louent leur maison sur Airbnb et la retrouvent avec plus de 50 000 dollars de dégâts

Des centaines d’euros de dégâts

Comme l’explique le quotidien régional Sud Ouest, la propriétaire du logement, une Bordelaise, qui a l’habitude de passer par cette plateforme de location afin d’arrondir ses fins de mois, n’a jamais connu de problèmes. Sauf là. Lorsque l'étudiante a quitté les lieux le 25 juin, la locatrice a retrouvé son appartement dans un état lamentable.

De la nourriture écrasée par terre, des tâches sur les murs, de la vaisselle cassée, des traces de chaussures sur le canapé et des joints sur la table basse. Et ce n’est pas tout : des objets personnels ont même disparu. Un véritable champ de guerre qui équivaut à des centaines d’euros de dégâts.

Scandalisée par ce manque de respect, la Bordelaise a porté plainte. Action inhabituelle pour les utilisateurs d’Airbnb, car souvent ils ne déclarent pas les revenus de la location.

Publicité
Les policiers de la Brigade de sûreté urbaine de Bordeaux, qui se sont saisis de l’enquête, ont rapidement retrouvé la locataire, à Mérignac, dans l’agglomération bordelaise. Au commissariat, la jeune femme a expliqué avoir loué l’appartement pour une nuit afin d'organiser une fête, car ses parents n’auraient jamais accepté de recevoir des invités dans la maison familiale. La jeune femme a promis de rembourser les dégâts.

Vidéo sur le même thème : Louer une villa de luxe sur AirBnb

Publicité