Mardi à Bordeaux, le maire de la ville Alain Juppé et le designer Philippe Starck ont présenté aux journalistes le nouveau vélo-patinette Pibal, qui sera en libre service au mois de septembre.

Starck, connu pour avoir notamment réinventé la Freebox ou le pass Navigo vient de créer un nouveau bijou. Ce vélo-patinette de couleur jaune et argent, coûte la bagatelle de 420 euros pièce et est fabriqué par Peugeot. Il est destiné a redonner un coup de jeune aux vélos de la ville disponibles depuis près de dix ans et bientôt remplacer les 3 500 existants. Déjà 300 exemplaires ont été commandés pour le mois de septembre. D’après Alain Juppé il est le "vélo urbain du futur", en alluminium il ne pèse que 16kg, son repose pied est même décoré du plan du centre ville de Bordeaux.

Sur son site internet, Philippe Starck décrit l’acte créatif comme : "subversif, éthique, écologique, politique, humoristique : voila l’idée que je me fais de mon devoir de créateur". Le nom est un hommage aux pibales, alevins d’anguilles. Starck explique : "ce vélo est rustique, il n’a que l’élégance de son honnêteté. Comme la pibale il se déplace avec harmonie".Le désigner sur son site internet affirme que "le civisme est d’avant-garde", c’est surement pourquoi il a offert gracieusement ce vélo à la ville de Bordeaux. Il ajoute : "depuis un quart de siècle, Bordeaux est ma ville d’adoption. Je trouve normal de lui rendre la monnaie de sa pièce".

Publicité
Alain Juppé sommé de monter sur le vélo pour prendre la pose, a dû s'arrêter dans son élan : le vélo présenté devant lui n'était qu'un prototype. Heureusement ceux qui arriveront en septembre, seront capables de faire pédaler les Bordelais.

 © AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité