Robert Ménard entend "libérer la parole" dans sa ville. À ce titre, il n'exclut pas d'inviter à Béziers Alain Soral ou Dieudonné comme il l'a fait avec Eric Zemmour.

On n’est pas à une polémique près du côté des Béziers. Après avoir invité le polémiste Eric Zemmour le 16 octobre pour une conférence portant sur la sortie du livre de ce dernier, Robert Ménard poursuit sa programmation "anti-système" le prochain sur la liste étant Philippe de Villiers.

Selon Metronews, l’édile biterrois veut tellement "libérer la parole" qu’il n’exclut pas d’inviter des personnalités particulièrement sulfureuses. En effet, quand nos confrères demandent au maire soutenu par le FN s’il a l’intention de convier Alain Soral ou Dieudonné, celui-ci répond : "je ne sais pas, on va dire que ce n'est pas ma priorité aujourd'hui".  

Lire aussi : Quand le bulletin municipal de Béziers consacre une double page à Eric Zemmour

Si rien n’est confirmé pour le moment, Le Lab nous indique que la lune de miel entre Robert Ménard et le gratin de l’extrême droite est loin d’être terminée. En effet, l’élu héraultais a confié la rédaction d’un ouvrage sur l’histoire de Béziers à Renaud Camus, théoricien d’extrême droite père de la théorie du "Grand Remplacement".

Publicité
En outre, celui-ci est connu pour avoir été condamné en avril 2014 pour provocation à la haine ou à la violence pour des propos tenus à l’encontre des musulmans. L’ouvrage en question sera à l'avenir offert aux visiteurs de la ville...

Reste à savoir si Renaud Camus, à l’image d’Eric Zemmour, bénéficiera également d’une double page de promotion dans le bulletin municipal.