BFM TV a livré des détails surprenants concernant la mise en garde à vue de Bernard Tapie dans le cadre du litige de l’affaire Adidas-Crédit Lyonnais. L’homme d’affaire aurait subi un véritable calvaire.

Bernard Tapie a été retenu autre jours dans une salle spécialisée de l’hôpital Hôtel-Dieu, situé à deux rues du Palais de Justice. Cette salle, appelée salle Cusco, est réservée aux gardés à vue nécessitant des soins médicaux. Selon BFM TV, Bernard Tapie aurait été logé dans une pièce de "9 mètres carrés, sans fenêtre, pourvue juste d’un vasistas et de toilettes." La chambre aurait été, en termes de "vétusté" digne des chambres "des années 1950", selon l’un des avocats. Aucun traitement de faveur n’a donc été administré à Bernard Tapie.

Publicité
Toujours selon BFM TV, il aurait été entendu en train de hurler dans les couloirs de cet hôpital. La raison de ces hurlements ? La mauvaise qualité des repas fournis. L’homme d’affaire serait épuisé. A presque 70 ans, Bernard Tapie aurait été sans cesse interrogé du lundi 24 au vendredi 28 juin par la police. Les auditions même nocturnes puisqu’elles ont duré jusqu’à 1h30 du matin lors de la première journée d’audition. Les médecins ont ensuite ordonné que les interrogatoires se terminent à 20h30.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

40 commentaires

"en rachetant des entreprises

Portrait de stvi

 stvi

"en rachetant des entreprises en difficultés, pour les revendre une fois les avoir relancées. Là encore, la technique était bien rôdée. Il exigeait que les licenciements soient faits avant le rachat de ces dernières. Ainsi, l'image de l'homme n'était pas ternie... Il procéda de cette manière avec entre autres les piles électriques Leclancé/Wonder, Adidas, Terraillon, Manufrance ou encore La Vie Claire, ..............."

il en a quand même coulé une bonne moitié ....Un sur deux ça suffit pour se faire une rente ...

Votez pour ce commentaire: 

Pourtant, en leur temps,

Portrait de Tiger

Pourtant, en leur temps, Fabius et DSK étaient d'accord pour cet arbitrage !!! ... d'ailleurs ils sont bien silencieux sur ce sujet.

Tout ça, n'est que vengeance personnelle.

Votez pour ce commentaire: 

Tiger a dit : Pourtant, en

Portrait de Nopasaran

Itachi

Tiger a dit :

Pourtant, en leur temps, Fabius et DSK étaient d'accord pour cet arbitrage !!! ... d'ailleurs ils sont bien silencieux sur ce sujet.

Tout ça, n'est que vengeance personnelle.

la nécessité d un arbitrage n est en aucun cas remis en cause , c est juste le montant et la manière !! 

je vous rappelerait aussi que Tapie n avait pas mis un sou de sa poche pour racheter adidas !! alors 403 millions d euros sans avoir rien risqué !! c est mieux que l euro million !

c est surtout les indemnités pour préjudice moral qui font rêver 50 millions d euros !!

Patrick Dills n en a eu qu un ( million ) pour avoir passé sa jeunesse et une partie de sa vie d adulte en prison , pour un double infanticide qu il n avait pas commis !

et toutes ces années dans des conditions carcérales proche de l enfer ( coups , viols etc ) alors Tapie et sa garde a vue on s en cogne , il est vrai que lors de sa précédente incarcération il bénéficiait du carré vip de la prison de la santé !!

ensuite une vengeance personnelle a ce prix la c est pas cher payé? 

et a ce moment la ni Dsk ni Fabius n avaient le pouvoir de le décider , d autres si !!

Votez pour ce commentaire: 

Juillet 2008 : Après quinze

Portrait de Tiger

Juillet 2008 : Après quinze ans de guérilla judiciaire, trois tentatives d'accord à l'amiable et des kilomètres de décisions de justice, le Consortium de réalisation (CDR), qui gère le passif du Crédit lyonnais, a donc été condamné à verser 285 millions d'euros (dont 45 millions d'euros au titre du préjudice moral) à l'ex-homme d'affaires.



Normal
0
21


false
false
false







MicrosoftInternetExplorer4

Pour comprendre l'imbroglio, il faut remonter en 1992, l'année où Bernard Tapie décide de revendre pour 2,8 milliards de francs (427 millions d'euros) Adidas à Robert Louis-Dreyfus. Tapie est alors conseillé par la banque d'affaires SDBO, une filiale du Crédit lyonnais. Rien que de très classique.

Iles Caïmans. Ce qui l'est beaucoup moins, c'est qu'une autre filiale du Crédit lyonnais (Clinvest) a racheté pour elle une partie du capital d'Adidas, et surtout que la banque a financé «des actionnaires de transition» basés aux îles Caïmans, le temps que Robert Louis Dreyfus devienne propriétaire de l'intégralité du capital de l'équipementier sportif pour 4,5 milliards de francs (686 millions d'euros). Pour résumer : le bras droit du Crédit lyonnais (la SDBO) conseillait Tapie à la vente, tandis que le bras gauche montait un mécano pour empocher à terme une plus-value de 2 milliards de francs (305 millions d'euros). Le tout, dans le dos de Tapie.

En 2005, l'homme d'affaires marque un premier point : la cour d'appel condamne le CDR à lui verser 135 millions d'euros. Mais un an plus tard, la Cour de cassation annule l'arrêt «affirmant qu'aucune faute n'est caractérisée en l'état». La base du raisonnement est que la banque d'affaires SDBO, étant «une personne morale distincte» des autres activités du Crédit lyonnais, elle n'était pas censée être au courant, et donc complice de tout le montage concocté par sa maison-mère.

Le tribunal arbitral a tranché en retenant deux fautes : la violation de l'obligation de loyauté de la SBDO vis-à-vis de son client, et l'interdiction pour la banque de prendre un intérêt avec l'acheteur.

Passif : Pour autant les 285 millions d'euros ne vont pas aller dans la poche de Tapie. La plus grande partie de ses indemnités (au moins 220 millions) vont repartir dans les caisses publiques pour épancher le passif de l'ex-homme d'affaires. Quel sera le solde définitif ? «Encore trop tôt pour le dire».

Tapie a été grugé de 305 millions d'euros, et le Crédit lyonnais (Clinvest)  BANQUE PUBLIQUE D’ETAT, a travaillé avec les paradis fiscaux aux iles Caïmans.

DSK : de 1988 à 1991, Président de la commission des finances de l’assemblée Nationale et ministre délégué à l’industrie et au commerce, en 1997, il devient ministre de l’Economie, des finances et de l’industrie

Fabius : de 1997 à 2000, Président de l’Assemblée Nationale, en 2000, il devient ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

DSK comme Fabius avaient pouvoir !




/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}


haseo a dit :
Tiger a dit :

Pourtant, en leur temps, Fabius et DSK étaient d'accord pour cet arbitrage !!! ... d'ailleurs ils sont bien silencieux sur ce sujet.

Tout ça, n'est que vengeance personnelle.

la nécessité d un arbitrage n est en aucun cas remis en cause , c est juste le montant et la manière !! 

je vous rappelerait aussi que Tapie n avait pas mis un sou de sa poche pour racheter adidas !! alors 403 millions d euros sans avoir rien risqué !! c est mieux que l euro million !

c est surtout les indemnités pour préjudice moral qui font rêver 50 millions d euros !!

Patrick Dills n en a eu qu un ( million ) pour avoir passé sa jeunesse et une partie de sa vie d adulte en prison , pour un double infanticide qu il n avait pas commis !

et toutes ces années dans des conditions carcérales proche de l enfer ( coups , viols etc ) alors Tapie et sa garde a vue on s en cogne , il est vrai que lors de sa précédente incarcération il bénéficiait du carré vip de la prison de la santé !!

ensuite une vengeance personnelle a ce prix la c est pas cher payé? 

et a ce moment la ni Dsk ni Fabius n avaient le pouvoir de le décider , d autres si !!

Juillet 2008 : Après quinze ans de guérilla judiciaire, trois tentatives d'accord à l'amiable et des kilomètres de décisions de justice, le Consortium de réalisation (CDR), qui gère le passif du Crédit lyonnais, a donc été condamné à verser 285 millions d'euros (dont 45 millions d'euros au titre du préjudice moral) à l'ex-homme d'af



Normal
0
21


false
false
false







MicrosoftInternetExplorer4




/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Votez pour ce commentaire: 

Les conditions de garde à vue

Portrait de fillot

Ce n'est pas le fait de posséder qui est immoral , c'est la façon de prendre....

 

Les conditions de garde à vue ont montrés que la torture psychologique est pratiquée et permet de faire avouer n'importe quoi à n'importe qui, par la privation de sommeil, d'humiliation , de fouilles. il est très fréquent que les gens avouent sous la torture et se rétracte après......Notre justice aux bottes du syndicat de la magistrature est une machine à broyer et n'a rien à envier aux goulags soviétiques......

Je me demande si les délinquants et assassins maghrébins sont traités de la sorte.........ou si les criminels et violeurs récidivistes qui sont relachés, bien que condamnés, bénéficient des mêmes faveurs............

Votez pour ce commentaire: 

Veangence des socialistes

Portrait de La vérité toute la vérité

Veangence des socialistes envers un des leur qui a trahi , Hollande et ses copains ont attendus bien longtemps.... Pauvres français manipulés rappelez vous que chacun d'entre nous payent aujourd'hui encore, grâce a vos impôts, les frasques de la banque mitterandienne du PS : LE CREDIT LYONNAIS,... au fait vous souvenez vous du gigantesque incendie (survenu un samedi) du siège du Crédit Lyonnais détruisant toute la salle des coffres ,... A l'époque, proche de milieu du BTP et de Bureau d'études et géomètres nous avons été assez surpris de cet accident eu égard aus dispositifs de contôles et alarmes alors en place... bien évidemment aucun journaleu suppot de la gauche ne se penche sur la question. Un conseil Bernard, lâche tout ce que tu sait sans concession il y as des têtes a faire tomber

Votez pour ce commentaire: 

Pas de soucis comme il le dit

Portrait de superbuse83

Pas de soucis comme il le dit "j'en ai rien à foutre"...

Votez pour ce commentaire: 

Reussir en politique c est

Portrait de gdg

 Reussir en politique c est voler les suffrages et s engraisser sur le dos de la nation (exception faite de De gaule qui payait tout ce qui n etait pas dans sa fonction,et qui refusa sa retraite de president)çà devrait etre un delit et pourtant ces meme personnages non seulement ne vont pas en prison mais essaient de tuer les affairistes qui eux creent des emplois.Il est en plus dur d exister en haut si tu n es pas d une certaine religion qu il est interdit de citer mais facile a reconnaitre meme s ils ne representent qu a peine 1% de la population!!!Pauvre france......

Votez pour ce commentaire: 

9 m2 , quelle horreur , à

Portrait de jeep42

 9 m2 , quelle horreur , à peine plus grand qu'une cabine de son Yacht, comment peut-on vivre dans de telles conditions, d'autant plus qu'un hublot c'est pas tres grand non-plus.

Quand je pense à Nnard, ce n'est pas sa transaction qui me chosue, ces sont plutôt les miliers d epauvrees gens qu'il a mis à la rue , pour créer sa fortune au cours de ses achats -revnet à la découpe.

Votez pour ce commentaire: 

mais tout ça c'est un

Portrait de ekeré31

povre France

mais tout ça c'est un reglement de compte entre salopards vous avez raison tous les deux dans le fond : ON SE LE FAIT METTRE DE PLUS EN PLUS PROFOND TOUS LES JOURS !!!!!!!!!

cela dit le tapie n'est pas à plaindre c'est le genre de type dont personne n'a besoin ; sa façon jadis de faire des affaires est illegale desormais et c'est un homme politique à chier ; qu'il NOUS rembourse et en tole !!!!

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité