La France a accepté ce vendredi le chiot de deux mois offert par la Russie en remplacement de Diesel, le Malinois du Raid tué lors de l’assaut contre des terroristes à Saint-Denis.

Suite à la mort de Diesel, le chien du Raid tué lors de l’opération contre des terroristes à Saint-Denis, la Russie avait proposé d’offrir un chiot policier à la France. Une proposition qui a été acceptée par Bernard Cazeneuve ce vendredi, a révélé Le Parisien. Dans une lettre envoyée à Vladimir Kolokoltsev, son homologue russe, le ministre de l’Intérieur a souligné la portée de ce "geste symbolique très fort et exceptionnel". "J’y suis personnellement très sensible, et vous assure que le meilleur accueil sera réservé à ce chiot berger policier", a par ailleurs affirmé le ministre.

Le chiot âgé de deux mois devra toutefois passer plusieurs visites médicales et sera placé en quarantaine avant d’être adopté par l’un des maîtres-chiens du Raid. Pour le moment, rien n’indique que le maître-chien de Diesel héritera de l’animal. Il faudra également que ce dernier apprenne le Français car c’est bien dans cette langue que lui seront donnés les nouveaux ordres. Pour Bernard Cazeneuve, une chose est sûre : "Celui-ci viendra incarner l’amitié franco-russe très vivace dans le domaine de la sécurité intérieure".

Publicité
Le cimetière pour animaux d’Asnières (Hauts-de-Seine) a, pour sa part, proposé aux agents du Raid une concession pour Diesel. Interrogé par Le Parisien, Manuel Aeschlimann, le maire de la ville, a précisé que les policiers du Raid étaient "sensibles" à cette proposition.

En vidéo sur le même thème - Découvrez Dovrynya, le chiot envoyé à la France pour "remplacer" Diesel

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité