Adélaïde, la fillette retrouvée noyée sur une plage de Berck a été enterrée vendredi dernier dans la plus stricte intimité. L’enfant, qui n’avait pas d’existence légale puisqu’elle n’avait pas été déclarée à l’Etat civil, a été inhumée dans le carré des indigents.

La petite Adélaïde repose désormais en paix. La fillette, qui avait été retrouvée noyée sur une plage de Berck le 20 novembre dernier, a été inhumée vendredi après-midi, rapporte La Voix du Nord. L’enterrement a eu lieu dans le cimetière de Capécure, en présence de quelques personnes seulement, dont les grands-parents de la fillette qui ont appris son existence et sa mort le même jour.

« La petite aurait peut-être mérité mieux »L’enfant, qui n’avait jamais été déclarée à l’Etat civil, et n’avait donc pas d’existence légale, a été enterrée « sous X », sans plaque ni pierre tombale. Les habitants du Nord, qui sont venus pour certains déposer des fleurs sur la sépulture de la fillette, se disent choqués. Plusieurs centaines d’habitants de Berck avaient souhaité que la petite fille soit inhumée dans le cimetière de la ville. Une pétition avait ainsi récolté 1 600 signatures. « Non, nous ne sommes pas déçus. Si ça s’est fait dans la dignité et le respect, c’est le principal. Même si la petite aurait peut-être mérité mieux » confie ainsi au quotidien du Nord Romy, à l’origine de la pétition.

Publicité
Enterrée en urgenceLa fillette a donc été enterrée sans qu’un acte de naissance, puis un certificat de décès ainsi qu’un permis d’inhumer ne soit préalablement établi par la justice. C’est le parquet qui a ordonné l’enterrement dans l’urgence pour éviter la pression médiatique. Nombreux sont ceux aujourd’hui qui réclament une nouvelle inhumation, en dehors du carré des indigents, avec une pierre tombale à son nom.

 

En vidéo : la fillette retrouvée à noyée à Berck inhumée dans l'anonymat

Publicité