Les candidats du bac professionnel ont pu pousser la chansonnette à l’occasion de leur épreuve de Français du Baccalauréat ce jeudi. Parmi les textes du corpus de leur sujet figuraient les paroles de la chanson "Là-bas" de Jean-Jacques Goldman, le thème de l’immigration était abordé pour l’épreuve.

Ils n’ont pas rêvé lors de la découverte de leur sujet de Français du baccalauréat. Les candidats ont en effet dû plancher sur un corpus de texte qui comportait les paroles d’une chanson de … Jean-Jacques Goldman ! Ils ont pu ainsi analyser longuement les paroles de "Là-bas" du chanteur.

Un sujet atypique Les bacheliers de la section professionnel ont ainsi pu étudier les paroles suivantes pour l’épreuve : "Là-bas, tout est neuf et tout est sauvage, libre continent sans grillage, ici nos rêves sont étroits, c’est pour ça que j’irai là-bas". Deux questions sont ensuite posées sur l’ensemble des textes : - En trois à six lignes, présentez les documents du corpus en dégageant à la fois leurs différences et la thématique qui les unit. (...) - Expliquez pourquoi dans la dernière strophe, les deux voix qui ont dialogué tout au long de la chanson cessent de se répondre.

Publicité
Cette chanson est lourde de sens à propos de l’immigration puisqu’elle met en scène une séparation entre un mari et sa femme dont l’un souhaite partir "Là-bas" eldorado d’une meilleure vie pleine d’espoir...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité