Un professeur a annoncé à une jeune fille qu’elle avait obtenu son baccalauréat après son épreuve de rattrapage avant de faire machine arrière 45 minutes plus tard. Retour sur cette affaire.

Sud Ouest a récemment révélé dans ses colonnes une histoire des plus tristes. Après son épreuve de rattrapage, un professeur de La Rochelle a annoncé à Charlène : "félicitations, vous êtes admise !" C’est donc aux anges que la jeune fille a ensuite retrouvé sa maman, Virginie. Toutes deux ont toutefois attendu les résultats officiels avant de fêter la nouvelle et se sont rendues au lycée Saint-Exupéry de la jeune fille. Une fois sur place, elles ont déchanté, on leur a en effet annoncé que Charlène n’est en fait pas reçue.

Publicité
"Charlène a eu son bac pendant 45 minutes" La maman de Charlène, Virginie, a expliqué à la presse : "Charlène a eu son bac pendant 45 minutes." En effet, une fois au lycée, le nom de Charlène ne figurait pas sur la liste des admis. Les deux femmes se sont renseignées et on leur a dit : "votre fille n'est pas reçue, elle n'a que 9,73 sur 20." Virginie n’a pas compris pourquoi sa fille n’avait pas été acceptée : "il y a pourtant le tampon 'admis' sur le relevé" a-t-elle déclaré, le document à la main. Son interlocutrice lui aurait répondu : "eh bien non, c'est une erreur de tampon." Pour Charlène, "évidemment, là c'est effondrement…" Devant le désarroi et la peine de sa fille, Virginie a exigé : "soit de lui donner son bac ou alors qu'ils lui laissent passer la session de septembre." Ce même cas de figure serait aussi arrivé à un autre jeune homme du même lycée.

Vidéo : les premiers résultats du BAC 2013

Publicité