Depuis les années 1970, les cartes postales constituent un véritable rituel de vacances. Quarante ans après qu'en est-il ? 

Avons-nous délaissé le rituel des cartes postales ? "Depuis dix ans les cartes écrites à la mains sont dans une phase descendante", explique un responsable de la société grossiste en carterie "Edition La Plume". Une perte de vitesse en partie due à l'avènement d'Internet et à l'affluence des nouveaux moyens de communication.

Aujourd'hui les nouvelles générations utilisent leur smartphone et n'ont plus le reflexe de communiquer par écrit. La carte postale semble ainsi désuette par rapport à tous les moyens qui existent pour envoyer des nouvelles. Pourquoi continuer à écrire des lettres qui n'arriveront que dans quelques jours si l'on peut envoyer des photos haute définition en quelques secondes ? "On subit l'avènement d'Internet", regrette un employé de la société la société de carterie PEC dans les Bouches-du-Rhône.  

L'actualité aussi mise en cause 

Ces derniers mois, la vente de carte postale dans certaines régions touristiques a aussi été touchée par l'actualité. En France, les attentats de 2015 ont entraîné une nette chute des envois de cartes postales. Les touristes étrangers viennent moins : au quatrième trimestre de 2015, on enregistrait une baisse de 1,7% de fréquentation des hôtels et des résidences de vacance sur l'ensemble du territoire. Ceci a eu un impact direct sur l'envoi de cartes touristiques. "En 2014, 15 000 cartes ont été envoyées par la Poste au Mont-Saint-Michel. En 2015, seulement 5 000", déplore Bernard Bouvet, président de l'Union Professionnelle de la Carte Postale (UPCP) pour qui cette baisse est en partie due aux attaques terroristes. 

A lire aussi : Photos : revivez le Tour de France grâce à d'anciennes cartes postales 

Un rituel qui n'est pas encore perdu

Cependant, les Français n'ont pas arrêté d'en envoyer. En France, les ventes de cartes touristiques ont globalement augmenté de 3,9% en 2015, selon Bernard Bouvet. Il semblerait que les ventes de cartes postales reprennent du poil de la bête depuis la stabilisation de l'usage d'Internet. "C'est indéniable que l'avènement d'Internet et des téléphones portables ont eu un impact sur le marché de la carte postale, mais cette transition est en train de se stabiliser. Les internautes n'augmentent plus", précise-t-il. Par ailleurs, la tradition d'envoyer une carte postale en vacances perdure. La majeure partie du chiffre d'affaires pour un grossiste de carterie est effectuée en période estivale, explique le président de l'UPCP. Ce dernier raconte que ses petites-filles continuent à lui envoyer des cartes postales quand elles partent en voyage scolaire, cela fait partie de la tradition et même de l'enseignement. "Avant de partir, l'instituteur avait demandé des enveloppes timbrées spécialement pour pouvoir envoyer des cartes postales". La fameuse carte souvenir fait toujours partie des habitudes transmises dès le plus jeune âge.

Visée pédagogique

En plus d'être envoyée en voyage, la carte postale est aussi essentielle pour l'apprentissage de l'écriture chez les plus jeunes. Chaque année, Bernard Bouvet et l'ensemble des membres de l'UPCP, envoient un kit d'une trentaine de cartes postales accompagnées d'un livret pédagogique à des classes d'école primaire afin que les élèves apprennent à travailler sur l'écriture. Ainsi, en 2014, l'Union parrainait 1041 écoles. En 2015, 1584 écoles. Soit une hausse de près de 50%. La carte postale est une "tradition de vacances" mais permet aussi de faire perdurer la traditionnelle écriture manuscrite qui paraît de plus en plus "vieillote".

"Le marché de la carte postale dépend de l'évolution technique"

Publicité
Si la transition Internet semble se stabiliser, la carte postale est cependant sans arrêt confrontée à l'apparition de nouveaux objets. "Le marché de la carte postale dépend de l'évolution technique", explique le responsable de la société Les Editions La Plume. "Nous sommes toujours en recherche de nouveaux produits", ajoute-t-il. Aujourd'hui les éditeurs cherchent à renouveler le marché de la carte postale en créant des design plus attratifs et en s'adaptant aux nouvelles technologies. Certains créent même leur site Internet ou application et proposent des cartes interractives ou personnalisées. Même si elle ne s'écrit plus de la même manière, la carte postale reste une habitude ancrée dans les vacances des Français. 

 En vidéo sur le même thème : Allemagne : une carte postale de Picasso vendue plus aux enchères de 100 000 euros