Dans les airs, sur terre ou en mer, impossible d’échapper à l’appel du petit coin… Mais savez-vous où vont vos déjections lorsque vous êtes en transport ?

Elles sont petites, peu ragoûtantes, et vous attendez souvent le dernier moment avant de vous y rendre. Les toilettes des trains, des avions et des bateaux, quoiqu'utiles, constituent un mystère pour leurs usagers qui se demandent où sont envoyées leurs déjections.

Pour le train, c'est très simple. La plupart du temps, les matières fécales sont vidées sur les rails lorsqu'on tire la chasse. Impossible donc d'aller aux toilettes à l'arrêt, au risque d'encrasser les gares. La cuvette est vidée grâce à un réservoir d'eau, selon le blog du Transilien. Si l'eau gèle, si des petits malins bouchent le siphon ou si le moindre problème survient, les toilettes cessent systématiquement de fonctionner pour éviter toute aggravation.

À lire aussi – Photos : les toilettes les plus insolites au monde !

En mer et dans les airs

La réglementation est très souple pour les bateaux, qui sont autorisés à vider leurs eaux usées tant qu'ils se trouvent à plus de 5 kilomètres des ports, explique le site Domsweb. Certains sont équipés de centrales de traitement installées dans la coque, mais peu de compagnies prennent la peine d'en placer.

Publicité
Certains avions utilisent du liquide désinfectant pour nettoyer la cuvette et envoyer les déjections dans un réservoir placé à l'arrière de l'engin. Toutefois, le mélange a tendance à déborder et à geler sous la coque, en raison des températures extrêmement basses en altitude. Un système plus moderne allie une cuvette antiadhésive et des tuyaux extrêmement lisses au "nettoyage par le vide", selon la Smithsonian Channel. Les déchets sont alors aspirés à toute vitesse dans le réservoir, qui est vidé au sol par un agent de maintenance.

Vidéo sur le même thème – Que se passe-t-il lorsque vous tirez la chasse dans un avion ?