Quatre alpinistes, dont trois bretons, sont décédés mardi après-midi dans une avalanche sur la commune de Crévoux dans les Hautes-Alpes. Une enquête a été ouverte pour éclaircir les circonstances de ce drame.

Drame en altitude. La préfecture des Hautes-Alpes a indiqué que quatre alpinistes ont perdu la vie mardi sur la commune de Crévoux. Le peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) dépêché sur les lieux du drame a précisé que les quatre victimes ont été emportées par une coulée de neige alors qu’elles évoluaient avec un guide de haute-montagne dans un couloir composé de neige et de glace assez étroit. Le procureur de la République de Gap, Philippe Tocanier a, quant à lui, indiqué qu’ils étaient tous de nationalité française. Deux d’entre eux seraient originaires de la région de Rennes et nés en 1972 et 1985. "Les quatre alpinistes ont fait une chute très importante de plusieurs centaines de mètres", a de son côté rapporté le préfet Jacques Quastana. Le commandant du PGHM, Stéphane Bozon, a également expliqué que "l’avalanche a balayé la cascade de glace et a emporté les victimes avec elle. On peut supposer que les encordements ont rompu avec la force de cette avalanche".

Publicité
L’avalanche la plus meurtrière de la saisonSeul survivant de ce drame, le guide de haute-montage est en état de choc. Epargné par la coulée de neige, c’est lui qui a prévenu les secours. Une enquête a été ouverte pour définir les circonstances exactes de cet accident. L’objectif des enquêteurs est notamment de déterminer s’il était possible d’anticiper le danger sur cet itinéraire compte tenu des conditions météorologiques de ces derniers  jours. Alors que treize personnes sont décédées dans des avalanches en France depuis le début de la saison, l’Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches (ANENA) estime que celle de Crévoux est la plus meurtrière de l’hiver. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité