Venue rendre visite à son oncle hospitalisé, une femme de 52 ans a tenté de l’empoisonner avec des pâtisseries fourrées aux médicaments samedi dernier à Clermont-Ferrand .

Une femme de 52 ans a été mise en examen lundi pour "tentative d'empoisonnement" à l'encontre de son oncle hospitalisé, a rapporté le parquet de Clermont-Ferrand. L'arme du crime ? Des pâtisseries fourrées aux médicaments.

A lire aussi- Allemagne : présumée morte, elle réapparaît 31 ans après sa disparition

L’homme de 92 ans était soigné au CHU Nord de Clermont-Ferrand, à Cébazat. Sa nièce lui a rendu visite avec des éclairs et des petits pains au chocolat. Une délicate attention en apparence. Mais lorsque le personnel de l’hôpital a découpé les pâtisseries afin d’aider le patient à manger, il s’est aperçu de la supercherie. "Des cachets étaient fourrés" à l’intérieur, a expliqué Laure Lehugeur, procureur adjoint au parquet de la ville. Selon le journal La Montagne, les gâteaux contenaient "des cachets d'anxiolytique puissants dont l'ingestion à fortes doses peut avoir des effets dévastateurs sur l'organisme".

La nièce affirme avoir voulu "calmer" son oncle

Publicité
Lors de son interrogation, la nièce de la victime a assuré ne pas avoir voulu tuer son oncle, mais juste "le calmer", selon le magistrat. Une enquête a par ailleurs été ouverte à son encontre pour "tentative d’empoisonnement". De plus, des analyses sont toujours en cours afin de révéler la composition exacte des médicaments et de déterminer si la dose contenue dans les pâtisseries était mortelle.

En vidéo sur le même thème- Séquestrées de Cleveland : la souffre-douleur de Castro raconte son calvaire