Après Claire Chazal qui loue désormais les services d’un garde du corps, c’est au tour d’Audrey Pulvar de révéler dans l’émission "Salut les Terriens" avoir été victime, de "seaux de merde", mais cette fois ci, il s’agit seulement d’une expression imagée. 

Audrey Pulvar ne cache désormais plus son amertume quant à l’ancien poste qu’elle occupait dans l’émission de Laurent Ruquier "on n’est pas couché". La journaliste et présentatrice confie à Thierry Ardisson dans son émission "Salut les Terriens" présentée sur Canal+ avoir été victime d’actes haineux à cette époque.

Publicité
Quand le sujet de son ancien poste est évoqué, la chroniqueuse s’ouvre "Les déversements de haine tous les samedis soirs à la fin de l’émission et pendant toute la semaine suivante jusqu’au samedi d’après, c’était insupportable." En juin 2012, avec l’arrivée de la gauche au pouvoir et de son compagnon de l’époque Arnaud Montebourg au poste de Ministre, elle avait alors été contrainte de démissionner. 

Elle rajoute "Il en reste encore des seaux d’algues verts, je m’en prends encore plein la tête, mais un peu moins", il s’agit là de sa "façon bien élevée de dire des seaux de merde."

Voir la vidéo :

 

Crédit Photo © AFP

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :