Un fonctionnaire de la mairie de Sainte-Savine touche un salaire depuis 10 ans alors qu'il ne travaille plus et que, surtout, il cherche activement un autre emploi !

Une situation kafkaïenne (de plus !) dans l'administration. Comme le rapporte l'Est éclair, un fonctionnaire de la mairie de Sainte-Savine, dans l'Aube, touche un salaire de 3 700 euros par mois alors qu'il ne travaille plus. Et la situation de Bosko Herman dure depuis 10 ans ! 

Ce dernier était directeur-général des services de Sainte-Savine depuis cinq ans lorsqu'en 2006 le maire socialiste, Jean-Jacques Arnaud, entame son premier mandat. Suite à un désaccord personnel, le nouveau maire décide de mettre fin à la mission du fonctionnaire. Bosko Herman est alors invité à rejoindre la mairie de Vitry-le-François, dans la Marne. Mais suite à un imbroglio administratif, la mairie de Sainte-Savine est condamné à continuer à payer 75% de son salaire au fonctionnaire déchu, soit 3 700 euros par mois.

A lire aussi Hauts fonctionnaires "payés à ne rien faire" : enquête sur les rentiers d’Etat

La situation dure depuis 10 ans

La situation dure depuis 10 ans. En tout, Bosko Herman a reçu près de 500 000 euros en contrepartie d'aucun travail. Si le fonctionnaire peut passer pour un profiteur, il n'en est rien. "Il n’a pas commis de faute, mais a été déchargé", explique Yves Labouré, directeur du centre de gestion de l'Aube, au quotidien régional. "On l’aide à retrouver un emploi. Tous les six mois, il nous fournit un compte rendu avec le nombre de CV envoyés, les entretiens d’embauche…", ajoute-t-il.

Publicité
Le fonctionnaire déchu cherche en effet activement à sortir de cette situation ambiguë. "Il ne reste pas assis sur sa chaise. En 2015, il a envoyé 49 candidatures. En 2016, à la fin du mois d’août, nous en comptions 34", indique Yves Labouré. 

Vidéo sur le même thème : NKM veut s'attaquer au statut des fonctionnaires

Publicité