Dénoncer un incident sans sortir de sa voiture sera bientôt possible grâce au premier "police drive" de France, installé prochainement au Cannet (Alpes-Maritimes).

Un long guichet vitré au poste de police municipale du Cannet (Alpes-Maritimes) va prochainement permettre de signaler un incident, tout en restant confortablement installé dans son véhicule. Construit dans un commissariat neuf, ce "police drive" sera ouvert dès l'inauguration du bâtiment, a indiqué un proche de la maire UMP Michèle Tabarot, en campagne pour sa réélection en mars prochain. Par ailleurs, cette structure de trois mètres de large disposera d'un interphone pour prévenir un agent municipal durant la nuit.

Le "police drive" s'adresse "à tous"

Cette initiative est destinée "en priorité aux personnes handicapées", a indiqué à l'AFP le directeur général adjoint en charge de la sécurité Alain Cherqui. Ces derniers pourront alors se coller à la paroi du commissariat en voiture afin de leur faciliter l'accès au bâtiment. Cependant Alain Cherqui a précisé que ce projet s'adressait "à tous". Par exemple, une mère de famille véhiculant ses enfants pourra rapporter un objet trouvé sans mettre pied dans les locaux de la police.

Publicité
Et ce principe de pouvoir s'adresser à un policier à tout moment sans descendre de sa voiture plairait à la majorité des 42 000 habitants de la commune. L'un des responsables de la police municipale du Cannet a affirmé que l'idée du "police drive" séduit "énormément" les citoyens de la ville qui se trouve au nord de Cannes. Une expression locale assure également que les automobilistes de la Côte d'Azur sont "prêts à rentrer dans la boulangerie avec leur voiture pour acheter le pain", en raison de leur propension à proscrire un stationnement lointain de leur destination. Malgré toutes leurs attentes en ce sens, ceux-ci devront toutefois couper leur moteur devant le "drive police".

A voir sur le thème de la police : un haut gradé de la police en garde à vue pour corruption

Publicité