Plusieurs anonymes se sont comportés en véritables héros lors des attentats de vendredi soir à Paris. N’hésitant pas à mettre leur propre vie en danger, ils ont permis d’en sauver d’autres.

Certains comportements apportent un peu de lumière dans  la noirceur des attentats de vendredi à Paris. Alors que plusieurs terroristes ont fait feu sur des dizaines de personnes attablées à une terrasse de restaurant ou venues assister à un concert au Bataclan, d’autres, au contraire, ont tout fait pour leur sauver la vie. Au-delà du travail remarquable effectué par les pompiers, les médecins et les forces de police, plusieurs anonymes se sont en effet distingués par leurs gestes héroïques.  

Bruno, qui a sauvé la vie d'EdithParmi eux, on compte ainsi Bruno. Cet homme était présent dans le Bataclan lorsque la prise d’otages a eu lieu et n’a pas hésité à protéger la vie d’une femme qu’il ne connaissait pas, au péril de la sienne. Il "a sauvé la vie de ma femme hier au Bataclan en la cachant sous des fauteuils et en la protégeant de son corps. Il s'en est tiré. Il ne la connaissait pas", a raconté le mari d'Edith, la femme en question, sur Facebook. Très touché par le geste de cet inconnu, le couple a même lancé un appel sur le réseau social : "Il s'appelle Bruno et nous aimerions le remercier. Qu’il nous contacte, moi ou Edith. Faites tourner et partagez, on ne sait jamais". Grâce aux nombreuses personnes qui ont relayé son message, le couple a finalement pu retrouver son héros. "On l'a retrouvé. Merci à vous tous. Il ne nous reste plus qu'à aller boire des coups ensemble", a annoncé quelques heures plus tard le compagnon de la jeune femme.

Michaël, qui n’a pas lâché la main de MathildeIl y également l’histoire de Michaël et Mathilde. Cette dernière a été blessée par balles lors de l’attaque du bar La belle équipe, rue de Charonne. Incapable de bouger, la jeune femme a pu compter sur le soutien de Michaël qui, malgré la terreur qui régnait alors, est restée à côté d’elle en lui tenant la main, jusqu’à l’arrivée des secours. Leurs routes se sont ensuite séparées mais les amies de la victime ont ensuite lancé un appel sur Facebook et Twitter pour tenter de retrouver ce héros inconnu. "Miracle là encore, quelques heures plus tard, il a été retrouvé", rapporte L’Obs.

Isabelle, qui a secouru Ludovic en le cachant chez elle Isabelle prenait l’apéritif avec des amis dans son appartement situé à quelques dizaines de mètres du Bataclan, lorsque les premiers tirs ont été donnés. En regardant par la fenêtre, la quadragénaire a vu un homme "blessé qui se tenait le ventre". Ainsi qu’elle l’a raconté au Journal du Dimanche, elle est aussitôt allé à sa rencontre pour le mette à l’abri, d’abord dans le hall de l’immeuble puis dans son appartement. "Je suis d’abord allée chercher des compresses puis des serviettes tellement il perdait de sang", a-t-il expliqué, précisant avoir alerté les secours de la présence du blessé en criant "au secours" par sa fenêtre.

Publicité
Les vigiles qui sont restés pour aider les spectateursLe co-gérant du Bataclan a vivement salué le comportement des vigiles de la salle. Au moment où les terroristes ont commencé à tirer sur la foule, ils sont restés dans l’établissement et ont aidé à faire évacuer les spectateurs. "Ils ont vraiment été héroïques, fantastiques : même pendant le mitraillage, ils sont entrés à nouveau dans la salle. Ils auraient pu fuir en courant, mais non, ils sont re-rentrés, pour essayer de sortir un maximum de gens", a raconté le co-gérant, indique L’Obs.

Vidéo – Attaques à Paris : des images terrifiantes  filmées à la sortie du Bataclan 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité