Un homme de 24 ans, soupçonné d’avoir planifié un attentat contre des églises, a été arrêté presque par hasard dimanche dernier. Le suspect serait également impliqué dans le meurtre d’une jeune femme à Villejuif.

Ce mercredi, Bernard Cazeneuve a confirmé qu’un jeune homme qui projetait de commettre des attaques terroristes contre des églises avait été interpellé par la police dimanche dernier. Le suspect, prénommé Sid Ahmed Ghlam, est un étudiant en informatique algérien de 24 ans. Le suspect résidait dans la chambre 310, aujourd'hui sous scellés, d'un foyer étudiant du CROUS dans le 13ème arrondissement de Paris.

Un "islamiste radical dangereux"

Selon Le Monde, il serait arrivé en France en 2009 dans le cadre d’une procédure de regroupement familial. Le jeune homme est connu des agents antiterroristes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Il faisait l’objet d’une fiche S, pour "sûreté de l’Etat", ce qui veut dire qu’une surveillance policière est en cours. Cet homme, désigné comme un "islamiste radical dangereux", avait exprimé sur Facebook "comme des dizaines voire des centaines d'autres, son envie de partir en Syrie" afin d'y faire le djihad, indique une source policière. En mars 2015, il se serait rendu une semaine en Turquie, ce qui lui avait valu d’être arrêté à son retour. Faute de preuves, il avait été relâché peu après.

Lire aussi - Attentat déjoué à Paris : arrestation d'un islamiste

Dimanche matin, le jeune homme a appelé le SAMU après avoir été blessé par balles à la jambe. Il a alors fait coire à la police qu'il avait été victime d’un racket qui aurait mal tourné. "Dans la Mégane du suspect, les policiers ont trouvé une kalachnikov chargée et 3 chargeurs, un pistolet et un revolver", a indiqué le procureur de Paris, François Molins. Ils ont alors procédé à une perquisition à son domicile et sont tombés sur un véritable arsenal de guerre. Le jeune homme a aussitôt été placé en garde-à-vue.

"Des documents en langue arabe évoquant les organisations terroristes Al-Qaïda et Etat islamique" ont été retrouvés à son domicile a indiqué ce mercredi le procureur de la République. Avant de déclarer que Sid Ahmed Ghlam était "en contact avec une autre personne en Syrie. Ce dernier lui demandant de cibler particulièrement une église". "L'individu avait effectué des recherches sur les églises situées à Villejuif", a précisé François Molins. Les nombreuses armes et gilets tactiques retrouvés laissent penser que le suspect aurait des complices. Ce qui a donné lieu à des perquisitions et des arrestations dans son entourage. Notamment, à Saint-Dizier en Haute-Marne où sa famille habite.

Principal suspect du meurtre d'une professeur de fitness

Publicité
Lors des analyses effectuées dans la voiture du jeune homme, les policiers ont retrouvé l’ADN du suspect ainsi que des traces d’ADN d’Aurélie Châtelain. La jeune femme, âgée de 32 ans, avait été retrouvée morte dans sa voiture à Villejuif dans le Val-de-Marne. Le présumé terroriste aurait abattu la professeur de fitness afin de lui voler sa voiture dans le but de commettre ensuite un attentat. Les policiers pensent que le suspect se serait à ce moment-là tiré accidentellement une balle dans la jambe avant d'appeler les secours dimanche dernier.

Vidéo sur le même thème : Projet d'attentat "imminent" déjoué : des complices parmi l'entourage du suspect ?

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :