Le ministre de l'Intérieur était l'invité de RTL ce lundi matin. Il a fait le point sur l'enquête concernant l'attentat commis à Nice le 14 juillet. 

Bernard Cazeneuve, invité de RTL ce lundi matin, a expliqué que les liens entre le tueur de l’attentat commis à Nice le 14 juillet et "les réseaux terroristes" ne sont pas encore "établis par l’enquête". Le ministre de l’Intérieur a précisé que "le mode opératoire emprunte totalement (…) les messages de Daesh". Mohamed Louaiej-Bouhlel, Tunisien de 31 ans, a été abattu dans son camion par les forces de l’ordre après avoir foncé sur la foule sur la promenade des Anglais, tuant 84 personnes et blessant des dizaines d’autres.

A lire aussi - Attentat de Nice : le père du tueur s'exprime sur son fils et sa dépression nerveuse

"Des personnes ont été mises en garde à vue dans l'entourage ou parmi ceux qui ont pu être en contact avec le terroriste. L'enquête avance, les interpellations ont lieu et tous les moyens de la police judiciaire et des services anti-terroristes sont mis à la disposition du procureur de la République", a indiqué Bernard Cazeneuve.

Publicité
Par ailleurs, le ministre a confirmé qu’il s’agit d’"un attentat revendiqué par Daesh, à caractère terroriste. Quels étaient les liens entre celui qui a commis cet acte abjecte et les réseaux terroristes ? (...) Le mode opératoire emprunte totalement à ce que sont les messages de Daesh qui appellent et provoquent au terrorisme (...) On ne peut pas exclure qu'un individu déséquilibré et très violent, et il semble que sa psychologie témoigne de ces traits de caractère, ait été à un moment, dans une radicalisation rapide, engagé dans ce crime absolument épouvantable".

 

Publicité