Me Corentin Delobel, qui a donné de nombreuses interviews se présentant comme l’ancien avocat du terroriste de l’attentat de Nice, n’a en réalité jamais défendu Mohamed Lahouaiej-Bouhlel. Il a tenté de se suicider.

Il a accordé de nombreuses interviews aux médias et à la presse après l’attentat de Nice, et il se présentait comme l’ancien avocat de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le terroriste qui a tué 84 personnes à Nice avec son camion le 14 juillet. Pourtant, comme le révèle Le Parisien mercredi, Me Corentin Delobel n’a jamais défendu le tueur. Il a donc trompé tout le monde.

Tentative de suicide

A lire aussi - Panique à Paris à cause d’un étrange homme en djellaba

Me Delobel avait pourtant été prévenu, samedi, par le bâtonnier de Nice, Me Jacques Randon, qu’il faisait une erreur grave. Le problème, c’est que le lendemain, l’imposteur s’est à nouveau exprimé devant les journalistes se présentant toujours comme l’ancien avocat du terroriste. 

Publicité
L’avocat, qui s'est défendu en mentionnant une confusion avec un homonyme, a finalement été convoqué par le bâtonnier de Nice ce mercredi matin à 10 heures. Il est accusé d’avoir menti sur sa situation. Selon les informations de Nice-Matin, Me Delobel, qui ne s’est jamais présenté à la convocation, est actuellement hospitalisé aux urgences après une tentative de suicide. Les faits concernant Me Delobel "sont graves. Il a donné plusieurs interviews dans un contexte dramatique. Je saisis donc aujourd'hui le conseil de discipline régional", a indiqué Me Randon.

 

Vidéo sur le même thème : Hommage de l'Assemblée nationale aux victimes de Nice

Publicité