Le père de l'auteur de l'attaque qui a fait au moins 84 morts jeudi soir à Nice s'est confié vendredi à l'AFP et RTL, évoquant les problèmes passés de son fils. 

 

Après l'attaque qui a fait au moins 84 morts jeudi soir à Nice, le père du meurtrier s'est confié vendredi à l'AFP et RTL, évoquant notamment les problèmes passés de son fils. "De 2002 à 2004, il a eu des problèmes qui ont provoqué une dépression nerveuse. Il devenait colérique, il criait, il cassait tout ce qu'il trouvait devant lui", a déclaré Mohamed Mondher Lahouaiej-Bouhlel devant son domicile dans la ville de Msaken, dans l'est de la Tunisie, rapporte l'AFP

Toujours selon son père, Mohamed Lahouaiej Bouhlel n'avait "aucun lien avec la religion". "Il ne faisait pas la prière, il ne jeûnait pas, il buvait de l'alcool, il se droguait même (…) Nous sommes aussi choqués" par cet attentat, a-t-il ajouté. 

"On n'a pas remarqué quelque chose d'étrange" 

Interrogé sur la relation de sa famille avec leur fils, la père a précisé qu'ils n'avaient quasiment plus eu de contact avec lui et qu'ils ne savaient pas quand il était parti vivre en France. Les dernières nouvelles dataient tout de même de la semaine dernière, pour la fête de l'Aïd, qui marque la fin du Ramadan. "Il a passé le bonjour à tout le monde, c'est tout. On n'a pas remarqué quelque chose d'étrange. Tout ce qu'il disait était normal", a affirmé à RTL Mohamed Mondher Lahouaiej-Bouhlel.

Publicité
Mohamed Lahouaiej Bouhlel, Tunisien de 31 ans, vivait dans un appartement de Nice. Il était père de trois enfants. En France, le voisinage évoque un personnage taciturne et peu aimable, mais d’apparence anodine : il se baladait régulièrement en short et chaussettes, d’après un voisin. Il a été tué vendredi soir par les forces de l'ordre après l'attentat sur la Promenade des Anglais. 

En vidéo sur le même thème - Attentat de Nice: Mohammed Lahouaiej-Bouhlel, un homme solitaire et mystérieux

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité