Trois hommes soupçonnés d'avoir perpétré l'attentat de la rue des Rosiers le 9 août 1982 ont récemment été identifiés.

Selon une information RTL confirmée par Europe 1, trois hommes suspectés d'être les auteurs de l'attentat meurtrier de la rue des Rosiers ont été identifiés. Trente-trois ans après le drame qui avait fait six morts et 22 blessés, un mandat d'arrêt international a été déposé à l'encontre de ces trois individus se trouvant actuellement en Norvège, en Jordanie et en Palestine.

Anciens membres d'Abou Nidal

Les auteurs présumés de la fusillade survenue le 9 août 1982 dans le restaurant Jo Goldenberg sont trois anciens membres du groupe Abou Nidal, une organisation à l'origine de nombreux attentats à cette époque. Si elle n'avait jamais été revendiquée, l'attaque avait été attribuée à ce réseau terroriste. Identifiés grâce à une enquête de longue haleine, les suspects font désormais l'objet de trois mandats d'arrêt internationaux délivrés il y a quelques jours par le juge antiterroriste Marc Trévidic. Europe 1 précise qu'ils sont désormais âgés de 60, 63 et 56 ans, le dernier étant père de quatre enfants.

A lire aussi - Les attentats les plus meurtriers en France

Un espoir pour la justice

Publicité
Interrogé par RTL, Alain Jakubowicz, le président de la Licra, a déclaré : "ça donne sens à la justice (…) Aucun criminel, aucun terroriste ne peut se cacher. Où qu'il soit, il est susceptible d'être arrêté jusqu'à la fin de ses jours", avant de conclure : "au-delà de cette affaire, c'est un message envoyé aux terroristes mais également aux victimes, pour garder foi en la justice". Il est vrai que cela faisait plus de trois décennies que les familles des victimes attendaient ça. Malgré tout, les mandats d'arrêt ne déboucheront certainement pas sur des arrestations imminentes. Les demandes d'extradition en vue d'un procès peuvent parfois être compliquées. Toujours selon Europe 1, le terroriste Hassan Diab, suspecté d'être l'auteur de l'attentat de la rue Copernic en 1980, a été extradé du Canada en novembre 2014, alors que la France avait demandé son extradition en 2008.

Vidéo sur le même thème - Attentat de la rue des Rosiers : les auteurs identifiés ?