Un suspect doit comparaitre devant le tribunal correctionnel d’Evry (Essonne) ce vendredi pour répondre des attaques "de diligence" commises en mars dernier dans le RER D à Grigny (Essonne).

Seul à la barre des accusés. Un jeune homme de 18 ans comparait ce jeudi devant le tribunal correctionnel d’Evry (Essonne). Il est suspecté d’avoir participé à l’attaque du RER D en gare de Grigny (Essonne) le soir du 16 mars dernier. Le jeune homme, interpellé deux jours après les faits, avait été libéré et placé sous-contrôle judiciaire. Pourquoi est-il seul sur le banc des accusés alors même que l’attaque s’est produite en bande organisée ? Le prévenu est en faitle seul individu majeur parmi les jeunes interpellés.

Publicité
Onze mineurs mis en examenSelon plusieurs témoins de l’attaque, les malfaiteurs étaient au moins une vingtaine. Et apparemment, beaucoup d’entre eux n’avaient même pas 18 ans. En effet, les autorités ont mis en examen 11 mineurs dans le cadre de l’enquête, dont trois âgés de moins de 16 ans. Il y a près d’un mois, une bande de jeunes avait forcé, sous la menace, des passagers du RER à leur livrer portables, portefeuilles et sacs à mains. Cette affaire avait suscité une vague d’indignation dans la région parisienne.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :