Sauvagement agressé mardi après-midi par le terroriste qui a sévi à Notre-Dame de Paris, le policier qui est aujourd’hui sorti de l’hôpital a raconté ce qui s’était passé. Pour la première fois depuis l’attaque, il livre son témoignage et confie avoir échappé de peu à la mort.  

Il s’appelle David, a 22 ans et était en train de renseigner des passants mardi après-midi sur le parvis de Notre-Dame de Paris lorsqu’il a été sauvagement attaqué par un terroriste. Aujourd’hui sorti de l’hôpital, le policier a tenu à raconter ce qui s’était passé. "On renseignait un touriste qui nous demandait la direction pour aller vers Montparnasse, a-t-il confié au micro d’Europe 1. Je me retourne pour reprendre ma patrouille, et là, l’individu sort d’un groupe de personnes. Ma collègue me crie ‘attention’, et je prends un coup de marteau à l’arrière de la tête".

"On a échappé au pire"

Rapidement, ses deux collègues présents à ses côtés ont réagi et ouvert le feu sur le terroriste. David, quant à lui, se jette à terre et commence à réaliser ce qui est en train de se passer. "Je me suis dit que s’il arrivait à me mettre un deuxième coup, je serais défiguré, si ce n’est davantage". Le terroriste a finalement été maîtrisé : blessé par balles au thorax, il a été hospitalisé avant d’être placé en garde à vue.

Publicité
Dans la fouée, David a également été transporté à l’hôpital d’où il est depuis sorti. "Après avoir été examiné par le médecin, c’était une bosse et un petit traumatisme crânien, rien de méchant. On s’en sort plutôt bien", a-t-il précisé le policier qui reconnaît toutefois avoir été "sonné" par le coup de marteau. "Quand je revois la vidéo (cf. vidéo ci-dessous), je me dis vraiment qu’on a échappé au pire". Lui et ses deux collègues vont "super bien", assure-t-il. Le jeune fonctionnaire se dit même "apte à repartir et à reprendre" son travail "normalement". Tous les trois vont toutefois faire l’objet d’un soutien psychologique mis en place par leur hiérarchie.

En vidéo – Notre-Dame de Paris : les images de l’agression du policier

mots-clés : Temoignage
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité