Un vaste réseau de piratage de cartes bancaires a été démantelé  ce mardi par le service de cybercriminalité. Les gendarmes ont interpellés 22 personnes dans le cadre de l’enquête

Deux ans d’enquête, 133 gendarmes, dont 35 d’une brigade spécialisée, ont été nécessaires pour mettre fin aux activités du réseau. Tôt ce mardi matin, a eu lieu un important coup de filet contre une association de malfaiteurs spécialisés dans le cyber piratage de carte bleue à travers tout l’Hexagone. Apparemment, la pêche a été fructueuse puisque le grappin a été mis sur 22 personnes, toutes soupçonnées de s’être procuré illégalement des numéros de cartes bancaires. Via des pages internet dédiées, les cybercriminels se seraient servis de ces numéros pour effectuer des achats aux dépens de leurs victimes.

Publicité
Autre technique frauduleuse, la fabrication de cartes bleues de contrefaçon à partir de pistes numériques piratées. Aussi appelée « dump », cette technique d’encodage aurait rapporté plus de 6 millions d’euros, principalement grâce à des retraits au distributeur automatique. Les cartes ainsi falsifiées étaient revendues ou directement utilisées par les pirates. Les perquisitions des gendarmes ont ainsi permis de mettre à jour un nombre important d’outils informatiques qui ont servi aux criminels pour réaliser leurs forfaits.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité