D'après une information du Parisien, plus de 600 personnes seraient concernées. Un réseau international constitué d’une dizaine d’escrocs aurait réussi à pirater les codes de cartes et comptes bancaires sur des sites de vente en ligne, pourtant protégés.

D'après le journal le Parisien. Le système est bien rôdé : les clients sur internet pensent faire confiance à un site d’achat en ligne spécialisé et sécurisé, et y laissent sans prendre garde leurs codes de carte et compte bancaires. Pourtant, un réseau international constitué d’une dizaine d’escroc a réussi à récupérer ces codes et à les utiliser à des fins malveillantes. Depuis quelques jours, les débits frauduleux se multiplient. Un réseau dont la tête est située au Maroc sévit sur Internet. Pour l’instant, plus de 600 personnes auraient été victimes de ces cyber-braquages.

Un réseau bien organiséLes malfaiteurs du web en ont profité pour dépenser des centaines d’euros dans l’achat de matériel électronique. Ils ont acheté du matériel par le biais de sites d’achat en ligne et sont visiblement bien organisés. Si le réseau n’a toujours pas été démantelé, c’est en effet parce qu’il n’a jamais fait livrer les articles commandés au même endroit. Les cybers-braqueurs les ont fait déposer dans des points relais, ou bien ont donné de fausses adresses. Ils seraient une dizaine à piéger ces sites et pirater les codes de cartes bleues, mais auraient de nombreux complices sur le terrain. Des complices qui servent à aller chercher les colis, en toute discrétion, et à les réexpédier à leur destinataire.

Publicité
Des braqueurs pour l'heure intouchablesBobigny, en charge de l’affaire n’a, pour l’instant, pas communiqué plus d’informations. Aucune information judiciaire n’a pu, pour l’heure, être ouverte. Si plusieurs suspects ont été interpelés et interrogés, ils ont dû être relâchés.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :