L’animatrice de "France 2" a été victime d’une supercherie d’une marque de cosmétique qui commercialise des crèmes anti-âge. Elle a tenu à informer les téléspectateurs de cette mésaventure.

Sophie Davant a tenu à mettre les points sur les "i". En effet, certaines personnes pensaient que l’animatrice de France 2, qui paraît plus jeune que son âge (53 ans), promouvait une marque de crème anti-âge en vente dans le commerce.

"Je ne me suis jamais prêtée à ce genre d'exercices"

"Je voudrais m’adresser aux téléspectateurs qui m’ont envoyé des lettres et qui auraient été abusés par une publicité d’une marque dermatologique", a-t-elle indiqué dans l’émission C’est au programme, mardi.

Comme l’explique Gala, une marque de cosmétique "utilisait à tort son visage dans le but de mettre en valeur ses produits dermatologiques". Sauf que, Sophie Davant n’a jamais fait de publicité pour cette marque en question. "Je ne me suis jamais prêtée à ce genre d'exercices, donc attention, arnaque", assure-t-elle.

Publicité
Si l'avocat de l'émission envisage d'envoyer un courrier à la société responsable de cette supercherie, la journaliste souhaite aller plus loin. "On va plus qu’écrire parce que c’est très préju­diciable", souligne-t-elle. 

Vidéo sur le même thème : Les moments forts de la journaliste Laurence Haïm à la télévision

mots-clés : France 2

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet