Près de Buzancy (Ardennes), une conductrice d’un bus scolaire a été victime d’un malaise cardiaque alors qu’elle transportait une vingtaine d’élèves. Le drame a été évité, mais la femme de 57 ans est morte. 

Ce lundi matin, une conductrice de bus scolaire, a évité de justesse une catastrophe. Victime d'un malaise cardiaque, elle a réussi à sauver une vingtaine d’enfants. Elle est cependant décédée des suites de son malaise. 

A lire aussi - PHOTOS Paris-Lille : un accident grave provoque 8 kilomètres de bouchons sur l'A1

Morte à l’hôpital

Comme le dévoile L’Ardennais, Catherine Bouchara, 57 ans, effectuait son ramassage scolaire habituel dans le secteur de Buzancy, en Ardennes. Mais vers 8h30, la femme a ressenti un malaise. Grâce à un très bon réflexe, la conductrice s’est arrêtée puis s’est appuyée contre le bus, mettant hors de danger les quelque vingt élèves présents à bord.

Publicité
Après que les enfants ont été tous libérés et pris en charge, les secours et la gendarmerie ont été appelés et sont intervenus à 8h41 afin de sauver – en vain – Catherine Bouchara. La femme aurait été victime d’une crise d’asthme avant de perdre connaissance. Elle est morte peu après à l’hôpital de Charleville-Mézières.

"Une cellule psychologique a été ouverte pour les enfants", a par ailleurs indiqué le maire de Bayonville, Philippe Etienne.

Vidéo sur le même thème : Un accident de bus au Brésil fait 18 morts

Publicité