Emilie Lelouch et Eric Breteau ont été condamnés ce mardi à deux ans de prison ferme dans l’affaire de l’Arche de Zoé. En 2007, ils avaient tentés d’exfiltrer 103 enfants tchadiens en les faisant passer pour des orphelins du Darfour.

Le président de l’association l’Arche de Zoé, Eric Breteau et sa compagne Emilie Lelouch, ont été condamnés ce mardi à deux ans de prison ferme. Ils étaient accusés d’escroquerie, d’exercice illicite de l’activité d’intermédiaire pour l’adoption et d’aide à l’entrée ou au séjour de mineurs en situation irrégulière. Le tribunal correctionnel de Paris a délivré un mandat d’arrêt à leur encontre. Ils ont été arrêtés juste après la décision du tribunal. Lors de leur procès, qui s’est tenu du 3 au 12 décembre, le couple était absent et non-représenté. Les quatre autres prévenus ont été condamnés à six mois et un an de prison avec sursis. L’association, condamnée à 100 000 euros d’amende, a été dissoute.

Publicité
Qu’ont-ils fait exactement ?Le 25 mars 2007, les membres de l’association l’Arche de Zoé ont tenté d'embarquer  dans un avion à destination de la France avec 103 enfants tchadiens. Ils les avaient affublés de faux bandages et de faux pansements afin de les faire passer pour des orphelins du Darfour. Selon plusieurs ONG, ces enfants avaient encore au moins un parent en vie. Tous les membres de l'association avaient été arrêtés par les autorités tchadiennes sur le tarmac de l’aéroport. Le Tchad avait ensuite condamné le couple et les quatre autres bénévoles à huit ans de travaux forcés, avant de les gracier en 2008.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité