Séparés depuis l’été dernier, Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn ont mis de l’ordre dans leurs affaires : selon le JDD, ils sont passés chez le notaire en décembre dernier pour régler leurs histoires de (gros) sous.

C’est bien connu, les bons comptes font les bons amis. Selon le JDD, Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn ont terminé de régler leur séparation. La journaliste et l’ancien patron du FMI seraient passés chez leur notaire en décembre dernier pour clore le dossier et mettre de l’ordre dans leurs affaires, notamment dans le patrimoine qu’ils avaient acquis en commun.

 Anne Sinclair et DSK étaient associés à parts égales au sein de Ligne bleue, une société civile immobilière dont le bien le plus important était l’appartement que le couple avait acquis Place des Vosges en 1997, et estimé à 4 millions d’euros. Selon le JDD, Anne Sinclair a racheté l’intégralité des parts de son ex-mari, une transaction dont le montant s’élèverait à 200 000 euros. Une jolie somme, mais encore très loin des 1,5 millions d’euros que Dominique Strauss-Kahn a versés à Nafissatou Diallo en décembre dernier.

Publicité
Pour l’ancien patron du FMI, qui n’est pas encore tout à fait sorti de la tourmente judiciaire (l’affaire du Carlton est en effet toujours en cours), c’est donc une nouvelle page qui se tourne, mais avec ce chèque pour solde de tout compte, Dominique Strauss-Kahn apparait ici avoir perdu dans l’histoire beaucoup plus que sa dignité et sa crédibilité politique. Des deux, c’est Anne Sinclair qui possédait l’essentiel de la fortune du couple. C’est elle qui, au moment de l’éclatement de l’affaire du Sofitel, avait réglé les honoraires des avocats engagés pour défendre DSK, elle encore qui avait loué un appartement dans un immeuble luxueux et ultra sécurisé de Manhattan le temps que DSK était assigné à résidence, montant du loyer : 50 000 dollars par mois.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité