Une jeune fille de 14 ans, adoptée par une Britannique, vit un véritable calvaire depuis maintenant 3 ans. Sa mère adoptive, désirant fortement un nouvel enfant, l’a forcée à tomber enceinte, à coups de seringues de sperme.

En Angleterre, une mère de famille divorcée a forcé l’ainée de ses filles adoptives à tomber enceinte pour elle. Les quatre femmes vivaient seules, dans un endroit reclus et les trois jeunes filles n’allaient pas à l’école, rapporte le quotidien britannique The Guardian. La mère, qui désirait adopter une quatrième fille, a vu son dossier refusé par les services sociaux. Pour la consoler, l’aînée de 14 ans lui a alors promis le jour de la fête des mères qu’un jour, elle tomberait enceinte pour elle. La mère, désirant plus que tout au monde un autre enfant et ce rapidement, pris les mots de sa fille à la lettre et acheta via internet de nombreuses seringues de sperme.

Le calvaire de la jeune filleElle a alors commencé à « traiter » sa fille de manière quotidienne, enchainant les « inséminations artificielles ». Un calvaire pour la jeune fille. Victime d’une fausse couche à 15 ans, elle suivait aussi un régime très strict. Un régime qui n’était pas seulement alimentaire : la jeune fille subissait aussi des douches acides, sensées favoriser ses chances d’avoir une fille – le souhait de la mère. C’est finalement à l’âge de 16 ans qu’elle tombe enceinte.

Les sages-femmes se sont doutées de quelque choseA 17 ans, la jeune fille a donc accouché d’un petit garçon. Les sages-femmes de l’hôpital ont remarqué le comportement bizarre de la mère envers sa fille et son "petit-fils" : elle ne voulait pas que sa fille allaite son bébé, refusant qu’ils créent tous les deux "ce type de lien." Elle s’accaparait tout le temps le bébé et ne laissait pas sa fille avec son enfant.  Les sages-femmes ont donc prévenu la police, qui après le témoignage accablant de la jeune maman, a interpelé la mère bourreau.

Publicité
"Pour que sa mère l’aime plus"Lors de l’audience au procès, l’adolescente a expliqué avoir fait ça "pour que sa mère l’aime plus" et pour la "remercier de l’avoir adoptée." Les juges ont estimé que cette femme qui voulait une quatrième fille était "égoïste et méchante." Elle a écopé de 5 ans de prison ferme, pour "cruauté sur enfant." Jugée à huis clos, l’affaire s’est déroulée il y a plus d’un mois. La justice a attendu la fin de l’audience avant d’autoriser la presse et les médias à en parler.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

3 commentaires

Cinq ans, ce n'est pas assez.

Portrait de papypat56

 Patrick GILLES

 Cinq ans, ce n'est pas assez. Elle mérite le double.

Votez pour ce commentaire: 

Rappelons que le verbe

Portrait de yopyopp

Rappelons que le verbe Interpeller prend TOUJOURS 2 L :

"...a interpellé la mère bourreau".

Votez pour ce commentaire: 

yopyopp a dit : Rappelons que

Portrait de patrickR2

 patrickR2

yopyopp a dit :

Rappelons que le verbe Interpeller prend TOUJOURS 2 L :

"...a interpellé la mère bourreau".

Ce qui compte c'est l'info, les deux L on s'en fout et n'intéressent que les gens qui ne doivent avoir que leur nombril à prendre en considération...

Votez pour ce commentaire: 

Publicité